Baromètre de l’IE sur les droits humains et syndicaux dans le secteur de l’éducation
English|Français|Español
Côte d’Ivoire
République de Côte d’Ivoire
Données sur le pays    
Pour en savoir plus sur les droits humains et syndicaux dans le secteur de l’éducation à travers le monde, sélectionnez un pays ou un territoire :
  Pré-primaire Primaire Secondaire Post-secondaire % de
CĂ´te d’Ivoire Total %F %P TBS TNS Total %F %P TBS TNS REE Réussite
% Total
Réussite
% F
Total %F %P TBS TNS REE Total %F %P TBS PIB Dépenses
publiques
2009 64136 49,21 41079,00 3,57 3,32 2383359 44,70 2129119,00 73,64 57,25 42,13 42,35 33,68
2008 52583 49,37 33216,00 2,99 2356240 44,10 2128342,00 74,45 41,89 4,60
2007 52272 49,90 28036,00 3,03 2179801 44,14 1924550,00 70,43 41,00 156772 33,30 8,37 23,60
2006 53706 49,61 25118,00 3,18 2111975 44,08 1864630,00 69,75 46,11 32,73 8,13 4,22 23,17
2005 4,29 24,14
2004
2003 48647 49,05 45,75 3,20 3,20 2046165 44,20 10,91 71,76 56,01 42,36
2002 44420 49,56 45,75 2,95 2,95 2116223 42,34 10,91 74,93 58,41 43,88 35,63 24,86 20,03
2001 41592 49,23 45,74 2,78 2,78 2046861 43,22 11,32 73,24 57,36 46,08 35,50 22,87 18,42 4,56
2000 38957 48,91 46,35 2,63 2,63 1943501 42,70 11,63 70,34 52,97 44,98 85,58 82,22 35,08 21,96 17,95 4,55 21,54
1999 35553 48,90 46,35 2,42 1910820 42,57 11,63 70,03 53,15 42,72 61,90 55,63 591549 34,92 36,23 21,67 17,72 29,40 96681 26,27 27,15 6,49 5,27
Dernière mise-à-jour: le 05 septembre 2012

Introduction

La Cote dIvoire est une republique presidentialiste. Le president est elu pour 5 ans au suffrage universel. Il detient le pouvoir executif, assiste dun premier ministre qui est le chef du gouvernement. LAssemblee nationale est composee de 225 membres elus pour un mandat de 5 ans.

La Cote dIvoire traverse sa pire crise depuis lindependance en 1960. Apres avoir ete ajournees plusieurs fois, les elections presidentielles ont finalement ete organisees en novembre 2010. Le president sortant, Laurent Gbagbo, et son adversaire, Alassane Ouattara, se sont declares vainqueurs et ont designe des gouvernements rivaux, entranant le pays dans une situation de paralysie politique. La Communaute internationale, lUnion africaine (UA) et la Communaute economique des Etats dAfrique occidentale (CEDEAO) ont reconnu unanimement Alassane Ouattara comme vainqueur. LUnion europeenne et les Etats-Unis ont adopte des sanctions contre Gbagbo et ses adeptes. En decembre 2010, le president sortant a exige de la Mission des Nations Unies en Cote dIvoire (ONUCI) et de la force Licorne, mission francaise pour le maintien de la paix, quelles quittent le pays. Le Conseil de Securite a rejete cette exigence et a prolonge le mandat de lONUCI pour une periode de 6 mois. La France a egalement maintenu ses forces dans le pays.

Laffrontement arme entre les groupes qui se disputaient le pouvoir est devenu de plus en plus violent. Les forces de securite ont eu recours a une violence excessive contre les manifestations des adeptes de Ouattara, executant de nombreuses personnes. Elles ont egalement abuse de leur pouvoir aux postes de verification de documents didentite. Le 1er decembre 2010, il y a eu une incursion violente dans les locaux du RDR (Rassemblement des Republicains), le parti d Alassane Ouattara, elles ont tue 4 personnes et blesse un nombre indetermine d autres. Diverses disparitions forcees ont ete denoncees. Les groupes armes soutenant Ouattara ont egalement ete accuses d abus et de violence sans discrimination contre la population civile. Dans un communique de mars 2011, Amnesty International (AI) a indique que les forces de securite devaient mettre fin au bombardement de zones civiles, apres quoi les forces loyales a Laurent Gbagbo ont lance des grenades sur un marche d Abidjan, tuant au moins 20 personnes et en blessant une soixantaine.

Egalement en mars 2011, AI a souligne que l ONUCI devait proteger d urgence des milliers de personnes deplacees, refugiees dans une mission catholique a louest du pays au milieu d intenses combats. Quelque 10.000 civils etaient refugies a la mission de Duekoue, apres avoir fui les feroces combats entre les forces de Ouattara et celles loyales a Laurent Gbagbo. De meme elle a denonce que toutes les parties au conflit avaient commis de graves violations des droits de lhomme, telles quhomicides et violence sexuelle contre les femmes. Finalement Laurent Gbagbo et son epouse ont ete arretes en avril 2011 au cours dune operation militaire qui comptait la participation francaise, et qui a attaque leur residence a Abidjan. La Communaute internationale a presse Ouattara a appeler a la reconciliation nationale. Neanmoins les rapports les plus recents mentionnent que les partisans de Laurent Gbagbo courent le risque de violentes represailles, en depit de linvitation du President Alassane Ouattara a abstenir de toute forme de violence et de vengeance UNICEF estime quau moins 500.000 personnes restent deplacees dans le pays et celles qui retournent dans leurs foyers, surtout a louest, rencontrent la violence et les conflits pour la terre quils ont quittee.

Le systeme judiciaire nest pas transparent et est sujet a des interferences politiques et de tout type. Les institutions traditionnelles administrent la justice dans les agglomerations en appliquant le droit coutumier.

La Cote d Ivoire est le premier producteur de cacao, avec 40% du marche mondial. Cest egalement lun des principaux exportateurs de caoutchouc, de coton, de cafe, d huile de palme et de fruits. Le pays dispose d infrastructures importantes, le port d Abidjan est le deuxieme port le plus important d Afrique sub-saharienne, apres Durban (Afrique du Sud). De meme le pays exploite des gisements de gaz et de petrole, ce qui assure son autosuffisance energetique et lui permet d exporter du petrole brut et de lelectricite a la region. Mais de nombreuses usines et entreprises ont ferme a cause du conflit arme. La croissance sest arretee et est en recul parce quaux problemes internes, se sont ajoutes les effets de la crise economique actuelle. Une partie de la dette externe a ete annulee dans le cadre de linitiative renforcee en faveur des pays pauvres les plus endettes. La reprise du pays dependra en grande mesure des mesures politiques et economiques quadoptera le nouveau gouvernement.

La liberte dexpression et de presse reste limitee dans la pratique. Les faibles indices dalphabetisation font que la radio est le moyen de communication le plus important.

La Cote dIvoire est un point de depart, de transit et de destination pour le trafic de femmes et denfants aux fins de travaux forces et dexploitation sexuelle. Des enfants du Mali, du Burkina Fasso, du Ghana, du Togo et du Benin sont emmenes en Cote dIvoire pour travailler dans lagriculture ou comme employes de maison, ainsi que dans des plantations de cacao. Pendant le conflit arme, des centaines denfants ont ete recrutes comme combattants ou dans le cas des fillettes, pour lexploitation sexuelle.

Dapres les rapports, il y a 215.000 enfants de la rue, 50.000 dentre eux rien que dans le centre commercial et administratif Abidjan. Lindice de delinquance a egalement augmente et les armes circulent librement dans le pays. De meme le nombre de fillettes exercant la prostitution dans la rue a augmente. De nombreuses familles deplacees font travailler leurs enfants comme vendeurs dans la rue.

  haut de page

?Droit à l’éducation

L enseignement primaire nest pas obligatoire. L enseignement est gratuit jusqua 13 ans. Les eleves ne devraient pas payer les livres ni d autres frais, mais le font et quelques-uns louent les livres dans les rues. De nombreux enfants entre 12 et 14 ans ont abandonne l ecole. Chez les enfants ages de 6 a 17 ans, 17,67% vont a l ecole (73% de garcons, 61% de filles). Le programme mondial d alimentation fournit des repas pour un prix tres bas, qui reste neanmoins inaccessible pour ceux qui sont trop pauvres pour aller a l ecole. Comme il n y a pas de places suffisantes a l ecole secondaire, des examens d admission sont organises pour limiter le nombre d eleves. Les eleves qui ne reussissent pas l examen d admission nont pas droit a l inscription gratuite; une fois de plus, les pauvres sont prejudicies. Les familles continuent a donner la priorite a l education des garcons. 66% des eleves filles de primaire ou de secondaire abandonnent les etudes, souvent par suite de grossesses prematurees. D apres les dernieres donnees disponibles, le taux net d inscription est significativement plus eleve pour les garcons que pour les filles (73% contre 55%). Un enfant sur trois inscrits a l ecole primaire ne termine pas le cycle complet et seulement 39% des filles terminent un cycle complet d enseignement primaire. Le budget de l education de la Cote d Ivoire etait de 4,6 pour cent de son PIB en 2008. (Donnees de l UNICEF, 2011).
Sous la pression politique, les fonctionnaires publics se sont declares en greve en protestation contre le refus de L. Gbagbo d accepter les resultats electoraux. Environ 60 pour cent des fonctionnaires du pays sont des enseignants, de sorte que l action a constitue une forte mobilisation pour une sortie democratique de la crise.

L UNICEF a rapporte qu en avril 2011, plus de 800.000 garcons et filles de Cote d Ivoire ont pu reprendre leurs etudes apres plusieurs mois de fermeture de leurs ecoles.

  haut de page

?Education de la
petite enfance (EPE)

A l age de 3 ans commence un programme d EPE de 3 ans. 46% de l EPE sont prives. Le taux net d inscription (TNI) est de 3%. Il y a 2.097 instituteurs a ce niveau, 1.005 avec la formation necessaire. Le nombre d eleves par enseignant (NEE) est de 21 :1.

  haut de page

?Enseignement primaire

L enseignement secondaire commence a 6 ans et dure 6 ans. 11% de l enseignement primaire sont prives. Le TNI est de 56% (62% de garcons, 50% de filles). 18% des eleves redoublent. 48.308 enseignants (24% de femmes) travaillent a ce niveau, tous avec la formation necessaire. Le NEE est de 42 :1.

  haut de page

?Enseignement secondaire et
enseignement et formation professionnelles

L enseignement secondaire commence a 12 ans et dure 7 ans. 3% des eleves suivent des programmes de formation technique dans des ecoles du secondaire inferieur. Le TNI est faible, de l ordre de 20% (26% de garcons, 15% de filles). 16% des eleves redoublent. Il n y a pas de statistiques sur le professorat dans le secondaire.

  haut de page

?Enseignement post-secondaire et supérieur

L unique information statistique disponible sur l enseignement tertiaire est que 5.833 etudiants etudient a l etranger, surtout en France (3.904), aux Etats-Unis (636), au Canada (305) et au Maroc (236).

  haut de page

?Enfants à besoins spéciaux

La loi oblige le gouvernement a eduquer et former les personnes handicapees physiques, intellectuelles, de la vue, de l¯e et cerebrales et a les engager ou les aider a trouver un emploi, mais la formation est rare et peu de ces personnes ont acces au marche du travail. De nombreuses personnes handicapees vivent dans la rue.

  haut de page

?Enfants réfugiés

La loi prevoit l octroi de l asile ou du statut de refugie conformement a la Convention de l ONU sur le statut des refugies de 1951 et son Protocole de 1967, et le gouvernement a mis en place un systeme de protection des refugies. Une loi de 2004 donne aux refugies le statut legal, y compris le droit de travailler. Mais suite au conflit alarme prolonge et tres violent, de nombreux refugies ont quitte le pays.

  haut de page

?Minorités et peuples autochtones

La population presente une grande diversite ethnique. Il y a 5 groupes ethniques, et chacun parle sa propre langue. Les informations font etat de la persistance de la discrimination basee sur l origine ethnique. Les principaux partis politiques ont une base ethnique et regionale identifiable.

  haut de page

?Liberté académique

La liberte academique est tres limitee. Le gouvernement a controle la majorite des centres denseignement et un decret presidentiel obligeait a demander une autorisation pour tenir une reunion sur le campus. Des chercheurs prestigieux qui sont membres de lopposition ont ete menaces. Les forces de securite utilisaient certains groupes detudiants comme informateurs pour controler les activites politiques a l Universite d Abidjan. Les actions violentes de la FESCI (un groupe de jeunes qui soutenaient l president Gbagbo) intimidaient etudiants et professeurs.

  haut de page

?Egalités des sexes

La discrimination sexuelle est interdite, mais les femmes subissent des situations de subordination dans la societe. Les femmes participent a la vie economique, (elles representent 30,5% de la PEA et representent 49% de la main-duvre rurale ), mais dans le secteur officiel, on ne les reconnat pas comme chefs de famille et les entreprises mettent generalement des entraves a lengagement de femmes ayant des enfants ou enceintes.

Dans les zones rurales, elles ont moins acces que les hommes aux ressources productives et aux opportunites. Le fosse des sexes se rencontre dans de nombreux biens, facteurs de production et services : moindre acces a la terre, au betail, au travail remunere, a leducation, aux services financiers, et a la technologie. Ceci impose des frais supplementaires et des obstacles a lagriculture, a leconomie et a la societe, ainsi quaux femmes elles-memes. Les femmes rurales administrent souvent des foyers complexes et developpent de multiples strategies de survie. Leurs activites incluent normalement la production agricole, soccuper des animaux, le traitement et la preparation daliments, la recherche de combustible et deau, le commerce non officiel et les soins des membres de la famille. Beaucoup de ces activites ne sont pas definies comme travail economiquement actif, mais sont essentielles pour le bien-etre des foyers ruraux.

Les femmes victimes de violences domestiques sont gravement stigmatisees sur le plan social et par suite, les faits ne font pas lobjet de plaintes. Les tribunaux et la police estiment que les violences domestiques sont un probleme familial. Lacces au traitement medical ou psychologique, aux conseils juridiques pour violence de sexe est tres limite. Dapres les rapports de lUNICEF , seulement 7% des victimes ont acces a une assistance adequate.

La mutilation genitale feminine (MGF) est un grave probleme; bien que la loi interdise cette pratique, elle est realisee dans les populations rurales du nord et de louest. Une campagne de sensibilisation a ete mise sur pied dans des mosquees d Abidjan contre le SIDA, la MGF et le mariage force.

  haut de page

?Travail des enfants

Lage minimum pour travailler est 14 ans, mais seuls les fonctionnaires publics et les societes multinationales respectent cette loi. Les enfants travaillent dans les fermes familiales et dautres activites du secteur non officiel. Les fillettes commencent a travailler comme employees de maison tres jeunes. Les garcons travaillent egalement dans les mines dor et de diamants dans des conditions extremement precaires. Environ 23% des garcons ages de 10 a 14 ans et 55% des filles agees de 5 a 17 ans exercent une quelconque activite economique. Les donnees de mars 2011 certifient que plus de 50% des enfants qui vivent dans des zones rurales travaillent, beaucoup le font dans des conditions dangereuses dans les plantations de cacao. Un programme pilote de lOIT entend assurer que les enfants qui vivent dans ces zones aillent a lecole.

  haut de page

?Droits syndicaux

Les travailleurs ont le droit de sassocier et de former des syndicats, sauf les membres de la police et de larmee. Comme la majorite travaille dans le secteur non officiel, seuls quelques rares travailleurs sont syndiques. Les travailleurs ont le droit de greve. Le travail force ou obligatoire est illegal, mais existe.

LEtat, en sa qualite demployeur, na pas respecte ses engagements a legard des syndicats du secteur public et a reprime les greves de maniere arbitraire ou excessive. Quatre dirigeants de lorganisation representant le personnel de lenseignement secondaire, le Syndicat national des enseignants du second degre (SYNESCI), membre de lIE, ont ete arretes et maltraites par la police pendant la greve declenchee du 12 novembre au 2 decembre 2009 par les syndicats de ce secteur, et sont en outre restes detenus jusquau 17 decembre, jour de leur proces. Ils ont ete condamnes a une peine de six mois demprisonnement avec remise conditionnelle, en depit du fait que laccord qui mit fin a la greve indiquait quils devaient etre liberes immediatement.

  haut de page

Footnotes

  • Oversight of public and private initiatives to eliminate the worst forms of child labor in the cocoa sector in Cte dIvoire and Ghana: Final report, 31 March 2011, Tulane University, http://www.globalmarch.org
  • Annual Survey of Violations of Trade Union Rights 2010, International Trade Union Confederation, www.ituc-csi.org
  • The State of Food and Agriculture 2010/2011, Women in agriculture: closing the gender gap for development FAO, Rome, www.fao.org
  • Critical issues on women and children: Cte dIvoire, www.unicef.org/hac2011
  • Fatal shelling in Cte dIvoire condemned, Amnesty International, 18 March 2011, www.amnesty.org
  • UN peacekeepers in Cte dIvoire must protect civilians caught in fighting, Amnesty International, 29 March 2011, www.amnesty.org

  •   haut de page
    Nom du pays/territoire République de Côte d’Ivoire
    Population 21 (2010)
    Conventions ratifiées OIT 29 (1960)
    OIT 87 (1960)
    OIT 98 (1961)
    OIT 100 (1961)
    OIT 105 (1961)
    OIT 111 (1961)
    OIT 138 (2003)
    OIT 182 (2003)
    Comparaison de pays
    Comparez les données statistiques de deux pays ou territoires différents. Sélectionnez un premier et un second pays/territoire à comparer, puis une année. :
       
    Pays 1
       
    Pays 2
       
    Année
       

    Derniers articles:

    Derniers événements:

    Projets de l'IE en place dans ce pays/térritoire:

    Formation syndicale

    Programme EPT/SIDA