Ei-iE

  1. Equité et inclusion 2019-11-22

    #CRC30 « La fin des châtiments corporels dans les écoles – une voie pour protéger le droit à l’éducation », par Baguma Filbert Bates.

    En mars 2016, avec l’amendement de la Loi sur l’enfance, les châtiments corporels ont été déclaré illégaux dans les écoles en Ouganda et effectivement, depuis 2006, des directives ministérielles dissuadent de recourir aux châtiments corporels. Toutefois, cela constitue un défi majeur car il s’agit d’une pratique profondément ancrée dans de...

    #CRC30 « La fin des châtiments corporels dans les écoles – une voie pour protéger le droit à l’éducation », par Baguma Filbert Bates.
  2. Réaliser l’Objectif de développement durable 4 2019-11-21

    #CRC30 « Le droit à l'éducation en temps de guerre: les enfants perdus du Yémen et la lutte pour les sauver », par Yahya Al Yanaie.

    Depuis le Yémen, où la guerre sévit depuis cinq années consécutives, je m’adresse à vous à l’occasion du trentième anniversaire de l'adoption de la Convention des Nations Unies relative aux droits de l'enfant. En tant qu’enseignant et syndicaliste, je tiens à vous parler des enfances courtes et torturées dans mon...

    #CRC30 « Le droit à l'éducation en temps de guerre: les enfants perdus du Yémen et la lutte pour les sauver », par Yahya Al Yanaie.
  3. Réaliser l’Objectif de développement durable 4 2019-11-20

    #CRC30 « Albanie: les syndicats d’enseignants œuvrent à la concrétisation du droit à l’éducation pour tous les enfants », par Nevrus Kaptelli et Stavri Liko.

    Depuis 2002, l’Alliance des syndicats d’enseignants d’Albanie, qui comprend la Trade Union Federation of Education and Science of Albania (Confédération syndicale de l'éducation et des sciences d'Albanie; FSASH) et l’Independent Trade Union of Education of Albania (Syndicat albanais indépendant de l’éducation; SPASH-ITUEA), travaille sur différents projets destinés à accroitre les...

    #CRC30 « Albanie: les syndicats d’enseignants œuvrent à la concrétisation du droit à l’éducation pour tous les enfants », par Nevrus Kaptelli et Stavri Liko.