• Accueil
  • News
  • L’IE réaffirme les droits des LGBT à l’occasion de la Journée internationale contre l’homophobie

L’IE réaffirme les droits des LGBT à l’occasion de la Journée internationale contre l’homophobie

Malgré les progrès considérables réalisés au cours de ces dernières décennies, le harcèlement et les préjugés liés à l’homophobie se rencontrent toujours sur le lieu de travail, y compris dans le domaine de l’éducation. Dans toutes les régions, les comportements et les attitudes homophobes affectent la culture du lieu de travail, créant alors un environnement hostile et dangereux pour les enseignantes et les enseignants homosexuels.

Les syndicats d’enseignants peuvent se targuer de lutter activement en faveur de nouvelles avancées juridiques et de la mise en œuvre efficace de politiques visant à mettre fin à la violence, à la discrimination ou à tout acte criminel perpétré à l’encontre des travailleurs de l’éducation ou des étudiants, en raison de leur orientation sexuelle ou de leur identité de genre. Ce travail doit être poursuivi.

L’IE félicite tous les membres qui luttent pour l’égalité des droits sur le lieu de travail et veille à sensibiliser l’opinion publique aux questions liées à la discrimination dans le secteur de l’éducation, notamment l’homophobie. Ces efforts aident le mouvement syndical à être pluraliste et à réunir tous les travailleurs.

« A l’occasion de cette Journée internationale contre l’homophobie, l’IE réaffirme nos effort visant à promouvoir et à protéger les droits fondamentaux des LGBT, dont la liberté d’expression, de rassemblement et d’association », déclarait Fred van Leeuwen, le Secrétaire général de l’IE.

Malgré les défis et les revers, nous avons connu assez de succès pour démontrer que les droits fondamentaux des lesbiennes, des gays, des bisexuel(le)s et des transgenres (LGBT) sont aujourd’hui mieux respectés que jamais. Cependant, de vrais défis nous attendent encore. On estime à 85 le nombre de pays disposant encore de lois condamnant l’homosexualité, ce qui nuit à la qualité de leur système éducatif ainsi qu’à la promotion d’un environnement sûr et propice à l’enseignement et l’apprentissage.

Saluant la première Conférence sur l’égalité des LGBT en Europe centrale et de l’est, organisée par la confédération syndicale polonaise OPZZ, dont fait partie le syndicat d’enseignants et affilié de l’IE, le ZNP, la Secrétaire générale ajointe de l’IE, Jan Eastman, déclarait : « Rien n’est impossible ! » La Conférence syndicale se tiendra en même temps que la manifestation pour l’égalité « Liberté, Egalité, Tolérance », qui se déroulera le 18 juillet 2010 à Varsovie (Pologne).

Les organisations membres de l’IE sont également invitées s’engager dans des initiatives en faveur des LGBT et à participer aux marches des fiertés LGBT organisées dans leurs pays.

Partagez cette page