• Accueil
  • News
  • L'IE appelle à des efforts accrus pour éliminer le travail des enfants

L'IE appelle à des efforts accrus pour éliminer le travail des enfants

215 millions d’enfants à travers le monde sont victimes du travail des enfants. La moitié d’entre eux travaille dans des conditions qui violent leurs droits fondamentaux et leur dignité.

Il peut s'agir de l’esclavage, du travail forcé, du trafic de drogue, de la servitude pour dettes, de la prostitution, de la pornographie ou des conflits armés.

Afin de célébrer la Journée mondiale contre le travail des enfants, l’IE publie un nouveau document en collaboration avec le Programme international de l’OIT pour l’abolition du travail des enfants (IPEC). Intitulée « Droit au but: éliminons le travail des enfants », cette publication reflète la reconnaissance par l’IE des liens entre l’abolition du travail des enfants et la réalisation de l’objectif d’une éducation de qualité pour tous.

La publication conjointe IE/OIT/IPEC insiste également sur le rôle des enseignants : « Les enfants sont plus susceptibles d’aller à l’école si l’éducation dispensée est pertinente et s’il y a apprentissage. Il faut pour cela des enseignants formés par des professionnels et qualifiés, des programmes de cours adéquats, un environnement scolaire sain, sûr et convivial, l’accès aux écoles et un trajet sûr de et vers l’école, en particulier dans les zones rurales », a déclaré Jan Eastman, Secrétaire générale adjointe de l’IE. « Les enseignants sont des acteurs-clés dans la lutte contre le travail des enfants et dans leur maintien à l’école ».

L’IE a également coédité une publication conjointe de l’OIT-IPEC et de la FIFA (Fédération internationale de Football Association). Profitant du fait que la Coupe du monde 2010 de la FIFA en Afrique du Sud et la Journée mondiale contre le travail des enfants coïncident, ce manuel, intitulé « Le travail des enfants et le droit des enfants à jouer », souligne combien le football peut être une activité de loisirs. Elle tend à inciter les écoles, les organisations de travailleurs et d’employeurs, les ONG, les collectivités locales et d’autres groupes communautaires à aider les victimes du travail des enfants à surmonter les séquelles physiques, psychologiques et affectives des situations parfois traumatisantes qu’elles ont connues.

L’IE encourage toutes ses organisations membres à contribuer aux efforts internationaux pour éradiquer le travail des enfants et à promouvoir les possibilités d’éducation pour tous les enfants.

Pour plus d'informations et du matériel pédagogique, veuillez visiter la page d'accueil du site web de l'IE: http://www.ei-ie.org/fr/calendar/show.php?id=119&theme=childlabour

Partagez cette page