• Accueil
  • News
  • L’Azerbaijan Education Union célèbre son 90ème anniversaire

L’Azerbaijan Education Union célèbre son 90ème anniversaire

Le Secrétaire général de l’IE, Fred van Leeuwen, a rendu hommage aux dirigeants de l’Azerbaijan Education Union (AEU), un affilié de l’IE, qui a célébré son 90ème anniversaire le 9 juin 2010.

Dans son allocution prononcée lors d’un événement organisé pour marquer cet anniversaire, van Leeuwen a rendu hommage au syndicat pour l’exemple qu’il représente pour les autres syndicats d’enseignants présents dans une région qui fut le théâtre d’un conflit politique et ethnique au cours de ces deux dernières décennies.

Partageant ce point de vue, le Président de l’AEU, Sattar Mehbaliyev, s’est adressé à plus de 300 représentants d’enseignant(e)s issus de tout le pays, réunis pour célébrer le 90ème anniversaire de l’organisation à Bakou, en Azerbaïdjan. Il a déclaré : « Nous ne devons jamais oublier celles et ceux qui ont fait le sacrifice ultime pour créer notre syndicat d’enseignants en 1920 ».

Les remarques de Mehbaliyev étaient une référence directe à la période de troubles du début du siècle dernier, lorsque le pays faisait encore partie de l’Union soviétique. En réalité, ce n’est pas avant 1991, date à laquelle l’Azerbaïdjan a obtenu son indépendance, que l’AEU – regroupant plus de 90 pour cent des éducateurs du pays – a été libéré de la législation et des pratiques soviétiques qui limitaient la liberté de tous les syndicats.

Mehbaliyev Azerbaijani, également Président de l’Azerbaijani Trade Union Confederation, s’est attaqué à de nombreux défis posés par le système éducatif national, notamment la responsabilité de soutenir un million de réfugiés provenant du Haut-Karabagh, un territoire arménien occupé.

Le Ministre de l’Education, Misir Mardanov, qui participait lui aussi à la célébration de cet anniversaire, a profité de l’occasion pour annoncer les plans du gouvernement visant à élever le niveau de compétence des enseignants et à réformer le système de l’enseignement professionnel national dans les années à venir.

Le Secrétaire général de l’IE, Fred van Leeuwen, a ajouté : « N’oublions pas qu’au sein de la communauté mondiale d’aujourd’hui, l’enseignement consiste également à transmettre des valeurs démocratiques et à amener tous les élèves à comprendre leur identité culturelle tout en étant conscients de la diversité culturelle qui fait la richesse de l’humanité ».

« Les enseignants d’Azerbaïdjan ont un rôle important à jouer en dressant des ponts entre les différents peuples du Caucase. » Van Leeuwen a également souligné les problèmes persistants dans la région tels que l’inégalité sociale, la limitation des libertés syndicales et le travail des enfants.

Partagez cette page