Serbie: Garantir les droits des LGBT

Ce dimanche 10 octobre, la communauté LGBT de Serbie organisera une Marche de la fierté à Belgrade. L’IE assure sa solidarité avec les participants et invite les autorités serbes à garantir la sécurité des militants et militantes.

Pour la première fois depuis 2001, la communauté LGBT serbe se rassemblera à Belgrade. "La liberté d'expression dont bénéficient les syndicats et les organisations de la société civile doit s’appliquer à chacun. Cela inclut les militants lesbiennes, homosexuels et transgenres de Serbie. Chacun a droit à vivre sans discrimination ou menace de harcèlement et de violence", a écrit le secrétaire général de l’IE, Fred van Leeuwen, aux organisateurs.

La toute première Gay Pride de Belgrade en 2001 avait donné lieu à des violences importantes envers les participants et participantes qui furent attaqués par des voyous. Il a fallu plusieurs années pour que la communauté LGBT retrouve le courage d’organiser une telle manifestation en Serbie en dépit des menaces de groupes de droite et religieux. La marche de 2009 a été annulée la veille, la police mettant en garde qu’elle ne pouvait pas garantir la sécurité des participants.

La Loi anti-discrimination serbe garantit pourtant explicitement les droits à la liberté d’association, d'assemblée et d'expression aux personnes LGBT. "Reconnaître ces droits en pratique à la communauté LGBT fait partie des garanties démocratiques qui doivent être améliorées en Serbie. Tous les syndicats d'enseignants doivent soutenir la Marche de la Fierté de Belgrade et déclarer leur solidarité avec la communauté LGBT!", souligne Branislav Pavlovic, président du syndicat d'enseignants TUS, membre de l’IE.

"Maintenant il est appartient aux autorités serbes de mettre en oeuvre la loi anti discriminatoire dans la pratique: des dirigeants politiques doivent publiquement défendre le droit de la communauté LGBT de manifester et la police doit enquêter sur les menaces proférées afin de garantir la sécurité de chaque participant," ajoute le secrétaire général de l’IE.

À Varsovie, en juillet 2010, l'EuroPride "Liberté, Egalité, Tolérance", la première manifestation LGBT en Europe de l'Est a été très réussie après des années d’interdictions. Les syndicats polonais ont joué un rôle clé dans ce succès avec le soutien des syndicats européens et internationaux. Il est aujourd’hui temps que les LGBT de Serbie bénéficient également dans la pratique de leurs droits d'association, d'assemblée et d'expression.

Partagez cette page