Résolution sur l'éducation à la paix pour le désarmement

Le deuxième congrès mondial de l'Internationale de l'Education réuni à Washington D.C. (Etats-Unis) du 25 au 29 juillet 1998: Note que: 1. De réels ou éventuels conflits existent toujours au Moyen-Orient ainsi que dans d'autres régions du monde. 2. Même après le Premier Congrès mondial de l'IE, d'innombrables femmes et enfants innocents ont été les victimes de conflits ethniques, notamment en Bosnie, en dépit du vif désir de paix manifesté par de nombreux peuples dans le monde entier; 3. De nombreux enfants soldats ont été sacrifiés sur les champs de bataille dans le cadre de mouvements séparatistes cherchant à obtenir l'indépendance de régions telles que la Tchétchénie; 4. Il est encore fait usage de la force armée pour sacrifier de nombreuses vies humaines dans des conflits ethniques ou dans le cadre de la politique menée par des gouvernements dictatoriaux pour maintenir au pouvoir certains régimes, comme ce fut le cas par exemple au Rwanda; 5. L'Irak se trouve à nouveau dans une situation de conflit armé. 6. Les citoyens deviennent les victimes de conflits armés dans de nombreuses régions du monde. Toutes les organisations membres de l'IE reconnaissent que la promotion continue de l'éducation à la paix pour le désarmement mondial et la protection de l'environnement à l'échelle planétaire est capitale pour atteindre la paix internationale, et recommandent que: 7. Non seulement les syndicats affiliés à l'IE mais aussi leurs membres affiliés gardent en mémoire tous les faits et toute l'évolution historique jalonnée de guerres et de massacres qui ont eu lieu à l'échelle mondiale au cours du 20ème siècle; 8. Des programmes d'éducation à la paix pour le désarmement et la protection de l'environnement mondial soient développés à l'initiative de l'UNESCO, afin de promouvoir concrètement l'apprentissage de l'éducation à la paix dans les écoles du monde entier; 9. Les organisations membres de l'IE veillent à ce que l'éducation à la paix pour le désarmement et la protection de l'environnement mondial soit bien assurée dans leur pays et figure en bonne place dans le matériel pédagogique et dans les programmes de cours; 10. Les organisations membres de l'IE échangent des informations sur l'éducation à la paix pour le désarmement , et préparent des programmes éducatifs promouvant la démocratie, et que l'IE encourage de tels échanges; 11. L'IE apporte son appui aux syndicats et aux organisations de citoyens œuvrant en faveur de la paix, du désarmement et la protection de l'environnement mondial. L'IE devrait également demander à ses affiliés d'apporter leur appui aux organisations nationales engagées dans de telles activités; 12. L'IE demande à tous les pays détenteurs d'armes nucléaires, biologiques et chimiques de destruction massive de prendre les mesures appropriées en vue de l'élimination des armes en question; 13. L'IE s'engage à mettre tout en oeuvre pour favoriser les activités internationales de promotion de la paix par l'éducation dans le domaine des droits civils, en assurant la promotion de la démocratie. L'IE devrait demander aux pays dont sont originaires ses organisations membres de développer des activités s'inscrivant dans le droit fil des objectifs, des recommandations et des statuts de l'UNESCO, de la Charte des Nations Unies, de la Déclaration universelle des droits de l'homme, de la Convention sur les droits de l'enfant, et des recommandations concernant l'éducation pour la compréhension et la coopération internationales, les droits humains et les libertés fondamentales. Ces actes à caractère éducatif ont un lien avec les contenus de l'éducation et de la formation, avec les ressources et matériels éducatifs, la vie scolaire et universitaire, la formation préalable et la formation en cours de service des enseignants, etc.; 14. L'IE apporte son appui au mouvement d'éducation à la paix fondé sur ces principes, et propose que ses affiliés souscrivent à ce mouvement.

Partagez cette page