Résolution sur la situation en Indonésie et dans le Timor Oriental

Le deuxième congrès mondial de l'Internationale de l'Education, réuni à Washington D.C. (Etats-Unis), du 25 au 29 juillet 1998: 1. Prend acte des récents changements survenus en Indonésie comme un pas en avant vers la restauration complète de la stabilité et de la démocratie en Indonésie. 2. Se réjouit de la libération du dirigeant syndical, Muchtar Pakpahan, et des autres prisonniers politiques, ainsi que des efforts déployés dans le but d'octroyer la liberté syndicale. 3. Exige du gouvernement indonésien la libéreration de tous les Indonésiens et les habitants du Timor Oriental, qui ont été emprisonnés uniquement pour avoir exprimé pacifiquement leurs croyances. 4. Exhorte le gouvernement indonésien à mettre en oeuvre les réformes nécessaires pour créer la stabilité politique et économique en Indonésie, sur la base de la pleine participation du peuple indonésien, et du respect des droits humains. 5. Lance un appel au gouvernement indonésien afin de soutenir l'appel à l'indépendance du peuple du Timor Oriental. 6. Soutient l'appel à un référendum pour l'indépendance du Timor Oriental, exigé par le mouvement étudiant indonésien. 7. En appelle à l'IE pour envoyer une mission en Indonésie et dans le Timor Oriental pour assurer le suivi de la situation et évaluer quels sont les droits humains et syndicaux dont bénéficient les enseignants, dans le contexte d'une démocratie émergente.

Partagez cette page