Résolution pour la campagne pour une éducation publique de qualité pour toutes et pour tous en Haîti

Le 6èmeCongrès mondial de l’Internationale de l’Education (IE), réuni au Cap, en Afrique du Sud, du 22 au 26 juillet 2011 :

Constatant que les écoles publiques ne représentent que 15 % du système éducatif haïtien ; 

Affirmant que seulement 8% du budget national est alloué à l’éducation ;

Déplorant que les coûts de l’éducation dans le secteur privé sont assumés directement par les parents;

Affirmant que la majorité des écoles privées ne recherchent que le profit, reléguant au second plan la mission sociale de l’école et la qualité de l’enseignement ;

Reconnaissant que l’éducation est un droit humain et que la Constitution haïtienne de 1987 la consacre gratuite ;

Rappelant l’engagement pris par Haïti en l’an 2000, à Dakar en faveur de l’éducation pour tous ;

Faisant suite à la résolution adoptée, par la région Caraïbes-Amérique du Nord de l’IE, en réunion les 23-24 février 2010 à Port-of-Spain (Trinidad and Tobago), sur une campagne pour une éducation publique de qualité en Haïti ;

Et suite, à la résolution adoptée, au 8èmeCongrès de la CNEH, les 3, 4, 5 mars 2011 sur la nécessité d’une campagne en faveur de l’éducation publique durant la période allant de 2011à 2014 ;

Mandate le Bureau exécutif pour

Appuyer la campagne pour une éducation publique de qualité pour toutes et pour tous en Haïti dans la cadre du dossier de la reconstruction après le séisme du 12 janvier 2010 ;

Demander aux organisations affiliées à l’IE de faire pression sur leur gouvernement respectif pour le respect de leurs engagements en faveur de la protection de l’éducation contre les coupes budgétaires.

Recommander que les dirigeants de l’IE rencontrent le Ministère de l’éducation d’Haïti afin de soutenir la CNEH dans le travail de plaidoyer pour une éducation publique de qualité gratuite.

Partagez cette page