COP23: favoriser l’éducation au changement climatique pour une juste transition économique

L’Internationale de l’Education a réitéré l’intérêt à mettre l’accent sur l’éducation au changement climatique afin de réaliser une transition juste vers des économies exemptes de carbone à l’occasion de la 23e Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques.

« L’éducation au changement climatique devrait représenter une priorité à l’occasion de cette conférence mondiale sur le climat », a fermement rappelé Dennis Sinyolo, représentant de l’Internationale de l’Education (IE) lors de la 23e Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP23), qui se tient à Bonn du 6 au 17 novembre.

Il prenait la parole à l’occasion d’une activité coorganisée par la Confédération syndicale Internationale et Greenpeace, activité visant à stimuler le dialogue entre organisations luttant pour une transition juste vers des économies exemptes de carbone.

Promouvoir des valeurs d’humanisme et de respect de notre planète, rôle central de l’éducation

Pour Sinyolo, le rôle central de l’éducation est de promouvoir des valeurs d’humanisme et de respect de notre planète, rôle qui ne peut être assuré que si les enseignant(e)s et autres professionnel(le)s de l’éducation reçoivent la formation et les appuis nécessaires.

« L’urgente transition juste à laquelle nous aspirons tous implique un changement de grande ampleur qui suppose une mobilisation sans précédent des générations futures, donc des jeunes qui se trouvent dans nos écoles », a-t-il conclu.

Partagez cette page