• Accueil
  • News
  • Le Costa Rica introduit deux années d’éducation pré-primaire obligatoires

Le Costa Rica introduit deux années d’éducation pré-primaire obligatoires

L’Internationale de l’Education a salué la décision prise par le Costa Rica d’introduire deux années d’éducation pré-primaire obligatoires avant l’entrée à l’école primaire dans le but d’atteindre l’Objectif de développement durable des Nations Unies sur l’éducation.

Ceci correspond à la demande relative à la préparation des enfants à l’éducation primaire évoquée à la cible 4.2 de l’Agenda des Objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies, ainsi qu’à l’un des indicateurs thématiques permettant de mesurer les progrès de la cible 4.2 accomplis dans le cadre de l’Agenda des ODD, à savoir l’objectif 4.2.4 relatif au nombre d’années (i) d’éducation gratuite et (ii) d’éducation pré-primaire obligatoire garantie par des cadres juridiques.

En effectuant ce changement vers deux années d’éducation pré-primaire obligatoires, le Costa Rica prend la tête sur de nombreux pays du monde, parce que, avant l’annonce du Costa Rica, l’éducation pré-primaire n’était obligatoire pendant une période de  deux ans au moins que dans seulement 11 pour cent des pays du monde.

Une politique nationale tout à fait conforme dans la zone qui établit les nouvelles tendances

Le changement de politique du Costa Rica suit également d’autres pays dans la zone qui établit les tendances: l’Amérique Latine et les Caraïbes détiennent le pourcentage le plus élevé des pays qui ont rendu obligatoires deux années d’éducation pré-primaire plus que n’importe quelle région du monde.

Un travail est actuellement en cours dans ce pays pour s’assurer qu’il y a des écoles pour accueillir ces enfants. Les parents ont été informés de ce nouveau changement de politique et sont tenus de s’y conformer. Les seuls enfants qui sont exclu/es de ce programme sont ceux/celles dont les parents peuvent prouver qu’il n’y a pas d’établissement pré-primaire dans leur voisinage. Pour pallier ce problème, le Ministère de l’éducation a demandé à tou(te)s les directeurs/trices régionaux/ales d’indiquer les enfants qui sont exclu/es de l’éducation pré-primaire afin qu’il puisse utiliser cette information pour déterminer l’affectation des enseignant(e)s dans tout le pays.

Importance de l’éducation de la petite enfance sur l’éducation à long terme

Ce changement reflète également l’importance de l’éducation de la petite enfance dans la stimulation de l’apprentissage à long terme. Il contribuera  à résorber les inégalités entre ceux/celles qui reçoivent un soutien pendant la phase de développement de la petite enfance et ceux/celles qui n’en bénéficient pas. Le dernier Rapport mondial de suivi de l’UNESCO pour l’éducation pour tous a souligné notamment l’importance de l’environnement familial pour le développement de l’enfant par le biais d’activités telles que la lecture d’histoires, la chanson, la danse, le jeu ou le dessin. L’Internationale de l’Education et ses affiliés continueront à  observer de près l’évolution des ODD au Costa Rica et en Amérique Latine.

Pour de plus amples informations, veuillez cliquer ici (en anglais).