• Accueil
  • News
  • Merci à Shashi Bala Singh pour son dévouement envers l’éducation, les enseignant(e)s et les étudiant(e)s en Asie-Pacifique!

Merci à Shashi Bala Singh pour son dévouement envers l’éducation, les enseignant(e)s et les étudiant(e)s en Asie-Pacifique!

A l’occasion de son départ à la retraite, l’Internationale de l’Education souhaite féliciter Shashi Bala Singh, son ancienne Coordinatrice régionale en chef du bureau régional Asie-Pacifique de l’IE, pour son travail remarquable, son engagement en faveur du syndicalisme et une éducation de qualité pour tou(te)s.

Shashi Bala Singh a décidé de prendre sa retraite de son poste de Coordinatrice régionale en chef (CRC) du bureau régional Asie-Pacifique (EIAP) de l’Internationale de l’Education, situé à Kuala Lumpur, Malaisie, à partir de la mi-novembre 2018.

Attirée par l’enseignement, elle a obtenu un diplôme en éducation plusieurs années après s’être mariée, obtenant une maîtrise en botanique et un diplôme professionnel en éducation.

Lorsque Singh est devenue institutrice à New Delhi en 1984, elle a apprécié l’opportunité d’être sa propre personne et de dépasser la vie domestique. Cependant, elle a dû faire face à l’opposition d’une société qui n’approuvait pas le travail des femmes à l’extérieur du foyer.

Singh a plus tard démissionné de l’enseignement pour servir le mouvement syndical. Elle s’est concentrée sur l’égalité des genres. Elle s’est profondément impliquée dans son syndicat, la All India Primary Teachers Federation (AIPTF), en tant que coordinatrice nationale adjointe, même si « les femmes étaient minoritaires dans le syndicat de l’Etat de Delhi et qu’elles étaient sous-estimées ou traitées comme soumises » comme elle le décrit. « J’ai personnellement vécu la discrimination, la violence, les menaces. Je peux comprendre la douleur, les difficultés et les défis auxquels les femmes sont confrontées. »

Avant de rejoindre l’IE en 1993, d’abord en tant que Coordinatrice régionale, Singh a travaillé comme consultante de projet pour la Confédération mondiale des organisations de la profession enseignante (WCOTP), l’une des organisations prédécesseurs de l’IE.

Les principaux domaines de travail de Singh pour l’IE étaient le genre et les questions liées au genre. Elle a également supervisé des projets d’éducation des membres, de perfectionnement professionnel et d’éducation pour tou(te)s dans le cadre du programme de coopération au développement.

En 2013, elle est devenue Coordinatrice régionale en chef (CRC) de la région Asie-Pacifique, responsable de cinq sous-régions, dont le Pacifique Sud et des pays aussi divers que l’Inde, le Népal, le Myanmar, l’Irak, l’Indonésie et les Philippines.

Optimiste quant à l’avenir, Bala Singh note, comme « la preuve que des syndicats forts peuvent faire des merveilles », que les enseignantes en Inde bénéficient désormais de prestations de protection de la maternité, que les réseaux de femmes prospèrent dans de nombreuses régions, et qu’il existe des quotas pour la représentation féminine à tous les niveaux décisionnels syndicaux. Le taux de scolarisation des filles a également augmenté et, bien que les taux de rétention et les résultats d’apprentissage restent difficiles à atteindre, des améliorations sont visibles.

Dans de nombreux endroits, les syndicats sont devenus plus unifiés, et donc plus forts. Singh souligne également le rôle de l’IE et des syndicats membres dans la reconnaissance de l’éducation comme un objectif de développement durable des Nations Unies.

« Nous aimerions remercier chaleureusement Shashi pour son dévouement tout au long de ces années en tant que Coordinatrice régionale et Coordinatrice régionale en chef, poste qu’elle a accepté d’assumer dans des circonstances particulièrement difficiles », a déclaré le Secrétaire général de l’IE, David Edwards.

« Nous lui sommes profondément reconnaissants pour son plaidoyer de longue date en faveur d’une éducation de qualité, de l’égalité entre les genres et de ses actions pour que chacun et chacune puisse accéder à l’éducation et réaliser son potentiel », a-t-il souligné, remerciant Shashi pour son travail exceptionnel avec l’IE.

L’Internationale de l’Education souhaite à Shashi une retraite heureuse et paisible, et félicite Anand Singh pour sa nomination, lui souhaitant beaucoup de succès dans ses nouvelles fonctions!