• Accueil
  • News
  • Mexique: un documentaire reconnaît le travail des enseignant(e)s autochtones

Mexique: un documentaire reconnaît le travail des enseignant(e)s autochtones

L'engagement et les efforts quotidiens d'un enseignant autochtone, avec ses étudiant(e)s dans une école à classe unique au Chiapas, ont été documentés dans le long métrage « El Sembrador » (Le Semeur), présenté au Festival international du film de Morelia 2018.

Le documentaire, réalisé et produit par Melissa Elizondo, met en vedette le professeur Bartolomé Vázquez López, enseignant d'éducation autochtone de la section 7 au Chiapas et affilié au Sindicato Nacional de Trabajadores de la Educación (SNTE). Devenu semeur de connaissances par le biais de son travail en classe, il suscite chez les étudiant(e)s la curiosité et l’amour du monde, tout en promouvant le respect des droits des enfants autochtones.

Le documentaire sur Vázquez López a reçu le « Prix Guerrero pour la presse documentaire », le « Prix Documentaire réalisé par une femme » et le « Prix du public pour un documentaire mexicain ».

Chiapas: une région clé pour la population indigène mexicaine

Doté d’une population de plus de 5 millions d'habitant(e)s, le Chiapas est un Etat du sud du Mexique, situé à la frontière avec le Guatemala. Ses régions montagneuses et sa jungle dense abritent l’une des plus grandes populations autochtones du pays, avec douze groupes ethniques reconnus par l’Etat. Alors qu'au Mexique seuls 38 % de la population autochtone maîtrisent leur propre langue, cette proportion atteint près de 80 % au Chiapas.

Selon les données fournies par l’Institut d’évaluation du Mexique, de nombreuses écoles autochtones sont à classe unique et manquent souvent d’enseignant(e)s formé(e)s, de matériel pédagogique ou de plans et programmes établis spécifiquement pour ces écoles. Le Chiapas compte 2.078 écoles primaires de ce type, ce qui représente 73,6 % du nombre total d’écoles primaires autochtones dans l’Etat.

Renforcement syndical de l'éducation autochtone

Le SNTE, affilié à l'Internationale de l’Education (IE), a reconnu le mérite de Vázquez López et des enseignant(e)s indigènes du pays, et a organisé un événement pour leur rendre hommage.

Le Secrétariat à la recherche et au développement culturel autochtone du SNTE a fourni une copie du « Guide des stratégies didactiques. Guide pour les enseignants d’éducation autochtone », afin que Vázquez continue à renforcer auprès de ses étudiant(e)s une éducation de qualité et la revitalisation des langues natives.

Il convient de noter que l’école où travaille Vázquez López a fait partie de l’étude diagnostique pour l’élaboration du guide par le SNTE et l’UNESCO, car elle représente les divers contextes éducatifs, sociaux et linguistiques qui caractérisent l’éducation autochtone au Mexique.

Haldis Holst, Secrétaire générale adjointe de l'IE, souligne l'importance d'enseignant(e)s comme Vázquez López et du travail des peuples autochtones pour le droit à l'éducation: « Le succès du documentaire reflète l'importance de l'éducation autochtone. Cela nous rappelle que la construction de la pleine citoyenneté doit reposer sur la participation des communautés autochtones dans des conditions démocratiques respectueuses de leurs droits et de la diversité linguistique et culturelle de tous et toutes.  Investir dans l’enseignement public autochtone signifie améliorer leurs infrastructures et équipements insuffisants, ainsi que multiplier les possibilités de formation initiale et continue de leurs enseignants ».

***

En 2019, on célébrera l'Année internationale des langues autochtones des Nations Unies

Pour un aperçu du film, en espagnol avec sous-titres en anglais, cliquez ici.