• Accueil
  • News
  • Journée internationale de l’alphabétisation: l’enseignement pour la paix et l’égalité

Journée internationale de l’alphabétisation: l’enseignement pour la paix et l’égalité

A l’occasion de la Journée internationale de l’alphabétisation, célébrée le 8 septembre, l’IE souligne l’importance d’offrir aux enseignant (e)s  une formation de qualité afin de pouvoir réaliser la paix et l’égalité par le biais de l’éducation, et appelle tous les gouvernements à respecter leurs engagements à investir dans le développement professionnel des enseignant(e)s et l’éducation pour toutes et tous.

Selon les chiffres avancés par les Nations Unies, 793 millions d’adultes ne possèdent toujours pas les compétences de base en écriture et en lecture et, parmi eux, deux tiers sont des femmes. Près de 67 millions d’enfants ne sont pas inscrits à l’école primaire, tandis que 72 millions d’adolescent(e)s se voient privé(e)s de leur droit à l’enseignement secondaire. Si cette tendance se poursuit, en 2015, le nombre d’enfants non scolarisés pourrait être supérieur à celui enregistré aujourd’hui.

L’éducation des filles est particulièrement sensible aux restrictions budgétaires et aux ralentissements de l’économie: elles sont souvent les premières à être retirées de l’école lorsque les revenus de la famille sont affectés par une crise économique, ou lorsque le coût de l’éducation est trop élevé en raison des frais d’inscription ou du manque d’infrastructure et de soutien.

Le Secrétaire général de l’IE, Fred van Leeuwen, a condamné cet état de fait en qualifiant cette situation d’« inacceptable », avant d’ajouter que « plusieurs centaines de millions de personnes sont marginalisées et exclues dans une très large mesure de la participation sociale et économique parce que leur droit à l’éducation a été bafoué, et l’est toujours. Le nombre élevé d’enfants et d’adolescent(e)s non scolarisé(e)s montre que les pays sont en train de créer une nouvelle génération de personnes analphabètes ».

Le Rapport mondial de suivi sur l’Education pour Tous 2011 de l’UNESCO (RMS) apporte de nouvelles preuves selon lesquelles 1,9 million d’enseignant(e)s seront nécessaires d’ici à 2015 pour réaliser l’enseignement primaire universel. Le rapport démontre également dans quelle mesure les conflits armés détournent les ressources utiles à un investissement productif dans les classes et le personnel enseignant au profit de dépenses militaires improductives et dévastatrices qui, en 2009, atteignaient 1.500 milliards de dollars américains à l’échelle mondiale. Si les pays riches transféraient ne fût-ce que l’équivalent de six jours de dépenses militaires au profit de l’aide au développement pour l’éducation de base, ils seraient en mesure de réaliser l’objectif qui consiste à scolariser tous les enfants d’ici à 2015.

En réponse à ces données, M. van Leeuwen a précisé: « Il est urgent que les gouvernements respectent leur engagement à investir dans les enseignant(e)s et les classes. Ils doivent permettre aux enseignant(e)s de devenir des agents de la paix et de l’égalité ayant  pour ambition de promouvoir la tolérance, la compréhension et le respect de la diversité. La réalisation du droit de chacun(e) à l’éducation de qualité représente l’outil le plus important pour l’autonomisation et le développement, et elle est vitale pour la création d’un dialogue permettant de concilier les différents points de vue et de résoudre les conflits dans la justice et la paix. »

Pour en apprendre plus sur la Journée internationale de l'alphabétisation, veuillez cliquer ici.

Partagez cette page