• Accueil
  • News
  • Costa Rica : les syndicats de l'éducation proposent une distribution de nourriture après la fermeture des écoles

Costa Rica : les syndicats de l'éducation proposent une distribution de nourriture après la fermeture des écoles

Compte tenu des fermetures d'écoles décrétées au Costa Rica, le syndicat de l'éducation ANDE a proposé de fournir de la nourriture aux familles les plus démunies.

Les centres éducatifs du Costa Rica ferment par décret gouvernemental pour assurer l'efficacité de la distanciation sociale. Dans ce contexte, le syndicat ANDE, affilié à l'Internationale de l'Éducation, a présenté au ministère de l'Éducation une proposition qui consiste à livrer des colis alimentaires aux familles des élèves qui se restaurent dans les cantines scolaires. Une telle mesure permettrait d’éviter le gaspillage de denrées alimentaires tout en aidant les familles à faible revenu et en permettant la fermeture totale des centres éducatifs avec un impact social moindre.

Collaborer pour la distanciation sociale

Dans un communiqué publié par l'ANDE, le syndicat prétend vouloir contribuer au succès des mesures de distanciation sociale, tant pour les élèves que pour les responsables du système éducatif, dont le travail comporte un risque pour leur santé en raison de la grave crise sanitaire qui frappe le pays suite à la propagation du COVID-19.

L'organisation a souligné qu'elle soutenait l'adoption des modes de travail alternatifs nécessaires pour que le personnel des centres éducatifs, des bureaux centraux et des directions régionales puisse rester à la maison.

Leçon de solidarité

L’ANDE a rejoint ceux·elles appelant à une solution collective et solidaire à la crise provoquée par le Coronavirus : « La grande leçon de cette pandémie est que nous ne pourrons pas sortir de cette crise de manière individuelle, car nous ne vaincrons qu'en tant que société. Il est temps de réagir en soutenant les populations les plus vulnérables qui ont aujourd'hui perdu leur emploi et celles qui sont touchées par cette terrible maladie et qui doivent s'isoler avec leur famille. »

Le syndicat propose de partager les denrées alimentaires, les médicaments et les produits d’entretien avec ceux·elles qui n'ont pas les moyens d’en acheter, en soutenant les personnes âgées et toutes les personnes ayant des besoins spécifiques.

Par ailleurs, l’ANDE revendique l'accomplissement du devoir social de chacun·e consistant à ne pas saturer les services de santé, et encourage la population à prendre au sérieux toutes les recommandations données par les autorités sanitaires du Costa Rica. Dans son communiqué, le syndicat remercie également les médecins, infirmières et autres personnels de santé, reconnaissant leur travail.