• Accueil
  • News
  • Mexique : un syndicat cible le décrochage scolaire pendant la pandémie

Mexique : un syndicat cible le décrochage scolaire pendant la pandémie

Le Sindicato Nacional de Trabajadores de la Educación (SNTE) au Mexique a célébré la Journée mondiale des enseignant·e·s en mettant à disposition des téléviseurs, des smartphones, des tablettes électroniques et du matériel informatique aux enseignant·e·s et aux élèves. L'objectif est d'éviter le décrochage scolaire pendant la pandémie en facilitant l'enseignement et l'apprentissage en ligne.

Le 5 octobre, une première livraison de 4.500 appareils a eu lieu simultanément dans tout le pays. L’initiative a été dirigée par le secrétaire général du SNTE, Alfonso Cepeda Salas, à l'école primaire « Niños Héroes » dans la ville de Cuajimalpa. Le SNTE a lui-même financé 1.500 écrans environ.
 
Reste à la maison, reste en classe
 
Les appareils ont été remis dans le cadre de la deuxième étape de la campagne novatrice « Reste à la maison, reste en classe » du syndicat, conçue pour faciliter l’apprentissage à domicile pendant la pandémie.
 
Le SNTE a réitéré son appel aux travailleur·euse·s de l'éducation, au milieu des affaires et à la société en général pour qu'ils continuent à faire don d’appareils destinés à l'éducation. Ce matériel aidera à maintenir le programme Apprendre à la maison II, qui est vital car de nombreux élèves des zones marginalisées n'ont pas les moyens de poursuivre leur apprentissage. 
 
Une autre livraison est prévue dans les prochaines semaines « pour apporter ce soutien aux communautés éloignées, aux familles pauvres et dans le besoin ».
 
Cette initiative garantira la continuité pédagogique et la poursuite du programme « Reste à la maison, reste en classe ». 
 
Soutien du SNTE
 
Depuis la suspension des cours en présentiel le 20 mars, le SNTE a encouragé et soutenu les enseignant·e·s pour maintenir la communication, par les moyens à leur disposition, avec les parents et les élèves. L’objectif était de garantir l’assimilation des connaissances par les élèves et, malgré les difficultés, la continuité pédagogique, a déclaré Cepeda Salas. 
 
À l’occasion de la Journée mondiale des enseignant·e·s, Cepeda Salas a souligné que « nous rendons hommage aux enseignants et enseignantes pour qui ils sont et pour ce qu'ils font au quotidien afin que chacun de leurs élèves construise son avenir. Quel meilleur hommage que de protéger le droit à l'enseignement public, l'une de nos deux causes fondamentales. »
 
Commentaires des élèves 
 
Au nom des élèves bénéficiaires, Francisco Hernández Gómez, un écolier en dernière année de primaire, a remercié le SNTE et ses dirigeant·e·s pour avoir entrepris cette campagne. Les nouveaux appareils permettront à des élèves comme lui de poursuivre leur apprentissage, a-t-il déclaré.
 
« C'est un jour spécial pour ma famille, nous allons en bénéficier car nous n'avons pas de télévision à la maison et [maintenant] je pourrai regarder mes cours », a déclaré Hernández Gómez. « Je promets de continuer à apprendre et d'obtenir de bonnes notes. J'aime vraiment aller à l'école et apprendre. Je suis également triste en raison de la pandémie du COVID-19 et j'espère que la situation s’améliorera bientôt. »
 
Événement mondial de l'Internationale de l'Éducation
 
Le 5 octobre, le SNTE a également participé à l'événement mondial en ligne de l'Internationale de l'Éducation visant à célébrer les réalisations du personnel de l’éducation à l'occasion de la Journée mondiale des enseignant·e·s. Le SNTE a diffusé des vidéos montrant les mesures prises pour soutenir les enseignant·e·s, les élèves et les parents dans l'enseignement et l'apprentissage à distance pendant que les écoles restaient fermées pour éviter la contagion. 
 
Sous la direction de Cepeda Salas, les dirigeant·e·s du SNTE de l’ensemble du pays ont également tenu une réunion de travail pour évaluer les progrès récents en matière de travail, d'avantages sociaux et de sécurité sociale. Il·elle·s ont également abordé les exigences des membres du syndicat face à la « nouvelle normalité » vécue pendant la pandémie.