• Accueil
  • News
  • Nouvelle-Zélande: Le gouvernement tient compte des préoccupations syndicales concernant la charge de travail

Nouvelle-Zélande: Le gouvernement tient compte des préoccupations syndicales concernant la charge de travail

Le Président de la New Zealand Post Primary Teachers' Association (PPTA), Robin Duff, s'est réjoui de la réponse favorable donnée par le Ministre de l'Education aux préoccupations des enseignant(e)s concernant la charge de travail relative au Certificat national d'études secondaires (National Certificate of Educational Achievement - NCEA).

Le NCEA est le diplôme national principal remis aux élèves du secondaire.

Duff a exprimé sa satisfaction à propos du fait que « les enseignant(e)s n'auront besoin que de deux jours, tant en 2012 qu'en 2013, pour adapter leurs cours du niveau supérieur au nouveau programme scolaire et aux nouvelles normes de performance. Les professeurs de mathématiques, sciences et technologies seront soulagé(e)s, étant donné qu'ils/elles n'ont eu de cesse de réclamer davantage de soutien et que leurs cours ont été ciblés pour recevoir des ressources d'évaluation supplémentaires. »

Il a poursuivi: « Si les enseignant(e)s pouvaient passer plus de temps à enseigner et moins de temps à des tâches administratives et d'évaluation, tout le monde serait content. »

Duff a ajouté: « La PPTA, la New Zealand Qualifications Authority (NZQA) (l'organisme néo-zélandais responsable de la délivrance des diplômes) et le Ministère de l'Education ont œuvré ensemble durant l'année écoulée pour trouver des solutions pratiques à la charge de travail croissante imposée par le NCEA aux enseignant(e)s du secondaire.

« Le travail ne s'arrête pas là. Il s'agit d'un processus évolutif pour offrir le meilleur à nos membres et aux élèves. Nous attendons impatiemment de poursuivre le travail avec la NZQA et le ministère. »

L'IE soutient son affilié dans sa lutte visant à offrir à ses membres des conditions de travail décentes, de façon à ce qu'ils/elles puissent se consacrer à dispenser une éducation de qualité. Elle salue le dialogue constructif établi entre les autorités nationales et les syndicats de Nouvelle-Zélande.

Partagez cette page