• Accueil
  • News
  • Le nombre d'enfants non scolarisés stagne sur le plan mondial

Le nombre d'enfants non scolarisés stagne sur le plan mondial

Peu de progrès ont été réalisés dernièrement concernant la scolarisation des enfants dans le monde. En 2010, 61 millions d'enfants en âge de fréquenter l'école primaire n'étaient pas scolarisés.

 

Ces résultats découlent d'une Note publiée conjointement par le Rapport mondial de suivi sur l'Education pour Tous (RMS) et l'Institut de statistique de l'UNESCO.

Intitulée Atteindre les enfants non scolarisés est crucial pour le développement, la note du RMS montre que la baisse du nombre des enfants non scolarisés a ralenti depuis 2005 et, par conséquent, qu'il sera difficile d'atteindre les six objectifs de l'Education pour tous  à l'horizon 2015.

Ces engagements avaient été pris par les dirigeants mondiaux, lors du Forum mondial de l'éducation, tenu à Dakar en 2000, et les progrès les plus importants avaient été réalisés immédiatement après.

Toutefois, la diminution des enfants non scolarisés a stagné depuis. Cette situation continue de priver des millions d'enfants de leur droit l'éducation et, plus généralement, d'entraver les progrès en matière de développement.

La note indique que ces enfants sont généralement pauvres et vivent dans des zones rurales. Dans tous les pays, quel que soit leur niveau de développement, certains individus et groupes font l'expérience d'inégalités extrêmes et persistantes en matière d'éducation.

Les enfants des ménages les plus pauvres risquent quatre fois plus de ne pas être scolarisés que ceux des plus riches. De plus, les enfants des zones rurales risquent deux fois plus de ne pas être scolarisés que les enfants des zones urbaines.

Les filles (28%) sont plus susceptibles que les garçons (25%) de ne pas être scolarisées, même si les efforts déployés pour améliorer l'accès des filles à l'éducation ont relativement porté leurs fruits.

En 2010, 53% des enfants non scolarisés étaient des filles, contre 58% en 2000. Néanmoins, les plus grandes disparités existent entre les filles des zones rurales et les garçons des zones urbaines.

Des progrès inégaux

Selon la note, une grande partie de cette stagnation mondiale s'explique par les tendances observées en Afrique subsaharienne, où le nombre d'enfants non scolarisés a en fait augmenté au cours des trois dernières années, de 29 millions en 2008, à 31 millions en 2010. Par conséquent, cette région compte la moitié des enfants non scolarisés du monde.

Par exemple, en 2010, le Nigeria totalisait à lui seul, 10,5 millions d'enfants non scolarisés, soit 42% des enfants en âge de fréquenter l'école primaire.

De manière très contrastée, l'Asie du Sud et de l'Ouest ont réalisé des progrès importants au cours de ces deux dernières décennies. Le nombre d'enfants non scolarisés a baissé de deux tiers, de 39 millions en 1990 à 13 millions en 2010.

Dans les autres régions, le nombre d’enfants non scolarisés est nettement moins important : Asie de l’Est et Pacifique (7 millions), États arabes (5 millions), Amérique latine et Caraïbes (2,7 millions), Amérique du Nord et Europe occidentale (1,3 million), Europe centrale et orientale (0,9 million) et Asie centrale (0,3 million).

La clé du développement

 En outre, la note cite cinq raisons pour lesquelles il est urgent de renverser cette tendance.

  • L'éducation réduit la pauvreté et promeut la croissance économique.
  • L'éducation des mères améliore la nutrition des enfants et leurs chances de survie.
  • L'éducation contribue à lutter contre le VIH/SIDA et d'autres maladies.
  • L'éducation promeut l'égalité des sexes
  • L'éducation promeut la démocratie et la participation à la société.

 

En conclusion, la note indique: « Pour avoir la possibilité d’atteindre, d’ici à 2015, les objectifs ambitieux de la conférence Rio+20 ainsi que les Objectifs du Millénaire pour le Développement, nous devons réaffirmer la place des objectifs de l’Education pour tous au cœur de l’ordre du jour en matière de développement. »

Pour lire l'intégralité de la Note du RMS: Atteindre les enfants non scolarisés est crucial pour le développement  veuillez cliquer ici

 

 

Partagez cette page