• Accueil
  • News
  • Afrique: la recherche, véritable pilier d'un plaidoyer efficace

Afrique: la recherche, véritable pilier d'un plaidoyer efficace

Le développement de la capacité des syndicats à entreprendre des projets de recherche et l'élargissement des recherches existantes sur le continent africain constituaient les thèmes majeurs d'une récente réunion du Réseau de recherche régional de l'IE. Les participant(e)s à cette réunion organisée à Accra, au Ghana, les 11 et 12 novembre, ont été invité(e)s à établir des liens entre leurs travaux de recherche et de plaidoyer, ainsi qu'à recueillir des preuves factuelles sur lesquelles fonder leurs revendications. Des représentant(e)s de 20 syndicats d'enseignants provenant de 17 pays africains ont assisté à cette rencontre.

 

Problèmes majeurs et utilisation stratégique de la recherche

Comme l'a souligné dans son intervention le Professeur Pai Obanya, membre du Comité d'experts de l'IE, cette région se voit confrontée à deux principaux défis de taille : l'accès à une éducation équitable de qualité, ainsi que les conditions de travail des enseignant(e)s. Dans le cadre d'une autre présentation, l'Unité de recherche de l'IE a mis en lumière quelques récentes études pertinentes pour la région Afrique, telles que Global managerial education reforms and teachers (Les enseignant(e)s et les réformes de l'éducation professionnelle mondiale), Public-Private Partnerships in education (Partenariats public-privé dans le secteur de l'éducation), Learning how to teach: The upgrading of unqualified primary teachers in sub-Saharian Africa (Apprendre à enseigner : Mise à niveau des enseignant(e)s du primaire non qualifié(e)s en Afrique subsaharienne), Teacher supply, recruitment and retention in sub-Saharan countries (Réserve, recrutement et rétention d'enseignant(e)s dans les pays subsahariens), ou encore Global corporate taxation and resources for quality public services (Taxation des sociétés au niveau mondial et ressources pour des services publics de qualité).

Parallèlement, le Bureau régional Afrique de l'IE a présenté aux participant(e)s l'étude qu'il mène actuellement sur la fragmentation des syndicats. Ce travail de recherche permettra d'élaborer des recommandations de politique régionale.

Lors d'une séance plénière, les participant(e)s ont en outre eu l'occasion d'identifier les problèmes clés ainsi que les priorités en matière de recherche. Parmi les thèmes abordés, citons notamment la taille des classes, la privatisation et son impact sur un accès équitable à l'éducation, les inégalités dues aux disparités géographiques, le genre, ou encore le statut professionnel.

Des projets de recherche récents et en cours, notamment un projet de recherche conjoint mené par la NAGRAT du Ghana et l'ACCPU du Canada sur la taille des classes, une analyse de la mobilité interne des enseignant(e)s entreprise par la ZNUT de Zambie, ou encore une étude sur l'accès équitable à une éducation de base de qualité au Ghana menée par le Professeur Jerome Djangmah de l'Université du Ghana, ont également fait l'objet d'une brève présentation.

Renforcer la recherche en vue de soutenir le plaidoyer

Les participant(e)s ont également pu apprendre comment mettre sur pied un projet de recherche et l'utiliser de façon efficace dans le but d'élaborer des politiques. Cinq groupes de travail ont dressé une liste provisoire de propositions de recherches portant sur les problèmes communs identifiés la veille.

Ces propositions de recherche portaient sur les thèmes suivants:

·         L'impact des politiques de recrutement des enseignant(e)s sur la qualité de l'éducation

·         Les conséquences de l'élargissement de l'accès à l'éducation publique gratuite sur le travail des enseignant(e)s, principalement au regard de la taille des classes

·         Les incidences de la privatisation sur l'accès à une éducation de qualité

·         Les conditions des enseignant(e)s des écoles primaires privées dans plusieurs pays africains

Le Professeur Keith Lewin, de l'Université de Sussex, a ensuite présenté le programme de recherche intitulé Consortium for Research on Educational Access, Transitions and Equity (CREATE-Consortium pour la recherche sur l'accès, les transitions et l'équité dans le domaine de l'éducation).

IE: conclusions et suivi

« Le Réseau de recherche régional s'attellera au renforcement de la capacité des syndicats à s'engager activement dans le dialogue social et à promouvoir le développement d'un plaidoyer fondé sur des preuves factuelles au regard des priorités et des défis essentiels pour les syndicats d'enseignants de la région », a déclaré Assibi Napoe, Coordinatrice régionale principale de l'IE pour la région Afrique.

Dans le cadre de la campagne Uni(e)s pour l'éducation, l'IE mettra tout en œuvre pour soutenir ses affiliés dans l'élaboration de deux projets de recherche conjoints et d'un travail de plaidoyer associé dans la région Afrique.

Les différentes études menées par l'IE peuvent être téléchargées ici.

Partagez cette page