• Accueil
  • News
  • Les valeurs universelles au cœur de l’éducation aux droits humains

Les valeurs universelles au cœur de l’éducation aux droits humains

Jeter les bases d’une éducation fondée sur une approche centrée sur les droits humains, englobant des valeurs universelles telles que la compréhension ou la tolérance et considérant les différences culturelles comme une opportunité plutôt qu’une menace, tel était le message lancé aujourd’hui à Riga, en Lettonie.

 

Un consensus concernant l’importance de promouvoir une éducation privilégiant la tolérance par rapport à la haine a vu le jour aujourd’hui lors d’un symposium sur les droits humains et les valeurs au sein de l’éducation, organisé par l’Internationale de l’Education (IE) dans les bureaux du Latvian Teachers' Union (LIZDA).

Le Secrétaire général de l’IE, Fred van Leeuwen, a inauguré les deux jours de symposium en défendant avec véhémence une approche holistique de l’éducation permettant aux diverses sociétés démocratiques de vivre ensemble:

« Au sein de nos sociétés multiculturelles, la question de l’identité demeure cruciale. Etre fier de sa propre identité doit aller de pair avec le respect de celle d’autrui. Nos écoles doivent reconnaître les identités de chaque étudiant, quel que soit son origine ou le contexte dans lequel il vit. Les écoles doivent être des lieux où les enfants et les jeunes apprennent à vivre ensemble et à comprendre la richesse de la diversité, car les sociétés qui seront un jour les leurs seront toutes des démocraties où régneront à la fois la diversité et le multiculturalisme. »

Son point de vue a été relayé par l’intervenante principale Sneh Aurora, qui a présenté un aperçu général des instruments internationaux en lien avec l’éducation aux droits humains et à la citoyenneté mondiale, examinés et définis par la communauté internationale, avant de faire l’objet de déclarations et de politiques adoptées par des organisations internationales telles que l’UNESCO et les Nations Unies. Les recherches exhaustives d’Aurora viennent étayer le document d’information sur l’éducation aux droits humains publié pour le symposium. Ce document est disponible ici.

La journée s’est clôturée sur des débats et des ateliers offrant l’occasion aux participant(e)s de partager leurs expériences et autres bonnes pratiques appliquées au niveau national et de tirer des enseignements de leurs collègues.

Haldis Holst, Secrétaire générale adjointe de l’IE, a présenté un résumé des différentes séances fructueuses du symposium: « Les enseignantes et enseignants jouent un rôle essentiel dans la promotion des valeurs sociales que sont la démocratie, l’égalité, la compréhension des cultures et le respect des droits. L’essence même de la profession enseignante réside dans la volonté d’instaurer l’équité au sein des classes, des écoles et de la société. Les syndicats d’enseignants mettent des solutions sur la table, ouvrent la voie vers la démocratie, les droits humains et un avenir durable.

Partagez cette page