Ei-iE

Profiting from the Poor: the Emergence of Multinational Edu-Businesses in Hyderabad, India.

Publié 14 juillet 2016 Mis à jour 24 avril 2018
Écrit par:

Ce rapport met en évidence les intérêts commerciaux qui sous-tendent l’éducation à but lucratif et souligne que ces efforts fragilisent la reconnaissance de l’éducation publique en tant que droit humain fondamental.

Il propose un compte rendu détaillé du fonctionnement de la commercialisation de l’éducation grâce à des chaînes d’établissements scolaires extensibles, et décrit par ailleurs l’organisation sur le terrain du commerce de produits et de services éducatifs à Hyderabad. Cette étude sur le secteur éducatif privé en Inde – un vaste secteur en pleine croissance – a révélé un réseau complexe d’acteurs mondiaux qui investissent dans la privatisation de l’éducation et visent à dégager des profits considérables. James Tooley (professeur en politiques éducatives à l’Université de Newcastle, Royaume-Uni) et la multinationale Pearson figurent parmi les initiateurs du « mouvement » des écoles privées à bas coûts en Inde. Ce rapport offre un regard critique sur les déclarations de ces acteurs multinationaux, qui affirment que tirer profit de l’éducation des plus démunis est compatible avec une éducation de qualité. En dépit des attentes, il démontre que les écoles n’ont généré aucun profit et ont été incapables de fournir une éducation de qualité, loin de là.