Solidarité et de Développements

Introduction Haut de page

La coopération au développement constitue l'un des moyens clés permettant de promouvoir et de développer la solidarité internationale, et d'apposer un visage humain sur l’impact de la mondialisation économique.

C'est par le renforcement et l’appui des capacités institutionnelles des syndicats d’enseignants que  la solidarité et la coopération professionnelles entre syndicats deviennent réalité.

L'objectif majeur de la coopération au développement dans le secteur de l'éducation est de permettre aux syndicats d'enseignants de se développer pour devenir de puissants partenaires actifs dans le dialogue social et la mise en place de politiques publiques dans leurs pays respectifs, notamment en regard de la réalisation de l’Education pour Tous de qualité.

La coopération au développement vise également à leur permettre de fonctionner en tant que syndicats indépendants, autonomes et démocratiques, de représenter, défendre et promouvoir efficacement les intérêts de leurs membres dans le cadre de systèmes d'éducation modernes et de sociétés socialement justes, démocratiques et pacifiques.

A l'heure où des richesses considérables générées par la mondialisation se répartissent de façon inégale entre et au sein même des pays développés, alors que la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) de 2015 apparaît comme un formidable défi, les efforts conjoints déployés dans le cadre de la coopération au développement sont encore plus importants.

Les statuts de l'IE mettent en lumière ces objectifs, et c'est dans ce contexte que la coopération au développement est mise en œuvre, afin de bâtir des ponts et des réseaux et de renforcer ainsi le mouvement syndical dans le secteur de l'éducation.

Politique Haut de page

La coopération au développement contribue à la réalisation de l'ensemble des objectifs de l'IE, incluant notamment :

  • de plaider la cause des organisations d'enseignants et de travailleurs de l'éducation;
  • de promouvoir la paix, la démocratie, la justice sociale et l'égalité pour tous et ce, dans toutes les nations;
  • de promouvoir le droit à l'éducation pour tous dans le monde entier;
  • de combattre toutes les formes de racisme, de partialité ou de discrimination dans le secteur de l'éducation comme au sein de la société;
  • de bâtir une solidarité et une coopération mutuelle entre les organisations membres et;
  • de promouvoir une unité entre tous les syndicats indépendants et démocratiques.

 

Depuis la création de l'IE en 1993, la coopération au développement se trouve au cœur de l'œuvre de l'organisation. Les résolutions suivantes adoptées lors des Congrès mondiaux de l'IE ont ainsi permis d'affiner la définition de son concept :

 

La Déclaration de politique « Pour un partenariat transparent et constructif », adoptée par le Bureau exécutif de l'IE en 1997, établit les principales directives de la politique de l'IE en matière de coopération au développement. Elle est le fruit de nombreuses discussions qui se sont déroulées au fil des années avec les partenaires concernés : les organisations bénéficiaires et coopérantes, engagées dans des activités spécifiques et régulières.

En 2007, à la réunion annuelle de coopération au développement de l’IE, les partenaires coopérants ont décidé de réexaminer le document de politique existant et de le mettre à jour pour qu’il reflète le nouveau contexte mondial et les nouveaux défis auxquels sont confrontés les syndicats d’enseignants dans le monde entier. De nombreuses consultations et discussions ont eu lieu au cours des dernières années impliquant les partenaires coopérants et le personnel des bureaux régionaux et du Siège de l’IE et un Document de politique sur la coopération au développement a finalement été adopté par le Bureau exécutif de l’IE lors de sa36ème réunion organisée en mars 2011. Ce Document de politique guidera l’IE et les partenaires coopérants dans leurs efforts de coopération au développement

En outre, les discussions et les efforts conjoints se poursuivent avec les Fédérations syndicales mondiales via le Conseil des Syndicats mondiaux formé en janvier 2007.

La coopération au développement se définit par les concepts suivants:

  • Indépendance: L'indépendance doit être centrale à la planification et à la mise en œuvre de tout projet de coopération au développement;
  • Démocratie: La coopération au développement doit renforcer la démocratisation des syndicats d'enseignants;
  • Autonomie: La coopération au développement doit viser à accroître l'autonomie des organisations bénéficiaires et, à moyen terme, leur capacité à assumer leurs responsabilités dans tous les aspects de la vie normale d'un syndicat d'enseignants;
  • Equité: L'équité constitue un élément fondamental qui, en tant que tel, devrait être présent dans toute démarche de coopération au développement;
  • Développement durable: La coopération au développement doit permettre aux organisations bénéficiaires de poursuivre un certain nombre d'activités une fois la coopération internationale terminée;
  • Processus à long terme: La coopération au développement est un processus à long terme qui exige de tous les partenaires un engagement en matière de temps, de ressources, d'efforts et de résolution de problèmes;
  • Echange réciproque: La coopération au développement doit constituer un enrichissement pour toutes les parties concernées et doit renforcer la solidarité internationale;
  • Continuité: La continuité ne peut se réaliser que par l'implication des membres dans les activités de sensibilisation, dans le soutien financier, des formations de personnes, ainsi que dans la création de liens avec l'organisation bénéficiaire;
  • Partenariat: La coopération au développement implique la création d'une relation fondée sur le respect mutuel, la confiance et l'indépendance.

 

La coopération au développement doit ainsi se baser sur trois principes majeurs:

  • La transparence par le biais d'un échange d'informations à la fois réciproque et sans limite.
  • L'efficacité par le biais de l'utilisation appropriée de ressources financières et humaines convenues par les partenaires dans le cadre du projet.
  • La clarté par le biais d'un besoin de contrôle constant du programme, de résolution de problèmes et d'une évaluation régulière afin de mesurer les progrès réalisés grâce à sa mise en œuvre.

 

Lors du Congrès mondial de l'IE en 1998, il avait été décidé de soutenir financièrement les activités de coopération au développement avec les organisations affiliées dans les pays en voie de développement, au travers du Fonds de solidarité de l'IE. Cette décision du Congrès de l'IE a ouvert la voie pour que ce fonds soit utilisé de façon non seulement réactive aux situations d'urgence, mais également proactive en coopérant avec les organisations d'enseignants dans les pays en voie de développement et les pays en transition.

Chaque année, l'IE alloue 0,7 % de ses revenus annuels au Fonds de solidarité.

Rôle de l'IE Haut de page

Dans le cadre de ce partenariat à la fois transparent et constructif, l'IE agit en premier lieu en la qualité de coordinateur. L'IE joue également un rôle de modérateur, d’organisateur, de comité de dons, de solutionneur de problèmes, de médiateur et d'intermédiaire. L'IE encourage les parties concernées à prendre en compte l'intérêt général ainsi qu'à promouvoir les activités correspondant aux objectifs et aux décisions prises lors du Congrès de l'IE.

En tant que coordinateur, il incombe à l'IE de rassembler et de diffuser les informations relatives aux différents objectifs, programmes et activités en cours dans le domaine de la coopération au développement, mais également d'assister les bureaux régionaux et ses partenaires dans la coordination, et de proposer des activités futures en réponse aux tendances et aux besoins identifiés. L'IE offre son expertise dans la planification, la mise en œuvre et l'évaluation de projets, ainsi que dans la formulation de propositions techniques, lorsque cela s'avère nécessaire.

Bibliothèque Haut de page

Vous pouvez recevoir le bulletin électronique de coopération au développement en vous inscrivant sur ce site. Vous serez ainsi informés des activités de coopération développement en cours des partenaires coopérants et de l’IE.

L'IE a également réalisé des publications et brochures, des rapports ainsi que des documents de recherche dans le domaine de la coopération au développement :

Publications

 

Rapports

  • Rapport de la réunion sur la coopération au développement de 2012 
    English | Français | Español
  • Rapport de la réunion sur la coopération au développement de 2011
    English
  • Rapport de la réunion sur la coopération au développement de 2010
    English | Français | Español
  • Rapport de la réunion sur la coopération au développement de 2009 
    English | Français | Español
  • Rapport de la réunion sur la coopération au développement de 2008  
    English | Français | Español
  • Rapport de la réunion sur la coopération au développement de 2007  
    English | Français | Español
  • Rapport de la réunion sur la coopération au développement de 2006 
    English | Français | Español
  • Rapport de la réunion sur la coopération au développement de 2005
      English | Français | Español
  • Rapport de la réunion sur la coopération au développement de 2004
      English | Français | Español
  • Rapport de la réunion sur la coopération au développement de 2003
      English | Français
  • Rapport de la réunion sur la coopération au développement de 2002
      English
  • Rapport de la réunion sur la coopération au développement de 2001
      English
  • Rapport de la réunion sur la coopération au développement de 2000
      English
  • Rapport de la réunion sur la coopération au développement de 1999
      English

 

Documents

  • Coopération au développement pour le secteur de l'éducation:
    Les pays donateurs européens tiennent-ils leurs promesses de Dakar ? (2003)
      English

 

Documents de résolutions et de politiques de l'IE

Le programme de coopération au développement de l'IE a été mis en place suite à l’adoption des résolutions suivantes lors des différents congrès:

 

En outre, le Bureau Exécutif a adopté une politique

 

Bulletin de coopération au développement (2003-2007)

Recherchez des membres de l'IE dans:

Les dernières brèves sur ce sujet

Voir toutes les brèves

Résolutions et documents

Voir toutes les politiques