• Accueil
  • News
  • L'OIT doit veiller à ce que les futures générations aient accès à une éducation et une formation de qualité

L'OIT doit veiller à ce que les futures générations aient accès à une éducation et une formation de qualité

« Allons-nous vers une génération perdue ? », demandera Bob Harris, Consultant principal auprès du Secrétaire général de l'IE, aux participants de la Conférence internationale du Travail qui se tiendra le 10 juin dernier à Genève, en Suisse.

Dans son discours qu'il prononcera lors du débat général au cours de cet évènement accueilli par l'Organisation internationale du Travail (OIT), Bob Harris insistera sur le fait que « les spéculateurs qui avaient provoqué la crise économique il y a deux ans s’en prennent aujourd’hui à des nations entières, augmentent les frais d'emprunt et imposent des réductions budgétaires massives dans les services publics. Quelles en sont les conséquences ? Une diminution des ressources vitales à l'éducation et à la formation ! Une génération qui se voit refuser une éducation et une formation de qualité ! »

Il rappelera aux participants que « l'Internationale de l'Education, ainsi que d'autres syndicats mondiaux, soutenait le rôle de l'OIT en tant que lieu où les gouvernements, les employeurs et les travailleurs peuvent travailler main dans la main à la relance de l'économie réelle », et que « les ministres [de l'Emploi et du Travail] avaient appelé l'OIT à continuer de travailler, avec ses membres, sur des stratégies fondées sur les compétences et la formation sur la base d’un apprentissage tout au long de la vie et de fondements solides pour un enseignement général.».

Dans sa déclaration, Bob Harris soulignera qu'« il est donc temps pour les ministres de l'Emploi, qui assisteront à cette conférence, d'avoir davantage confiance en eux, et d'insister sur le fait que c'est le secteur financier qui doit être au service de l'économie réelle, et non l'inverse. Aux quatre coins du monde, nos membres doivent faire face aux conséquences de la doctrine d’assainissement budgétaire soudain et prématuré. Dans de nombreux pays, les vagues de licenciement des enseignants ont débuté. On s'attend encore à plusieurs centaines de milliers de nouveaux licenciements en Europe et aux Etats-Unis d'ici la fin de l'année. Ces licenciements signifient donc que plusieurs millions d'enfants et de jeunes se verront privés d'une éducation de qualité. »

De plus, il mettra en valeur le rôle de l'OIT en tant qu'« institution phare en matière de défense des droits humains et syndicaux. »

Si vous souhaitez consulter l'allocution complète de Bob Harris lors du débat général de la Conférence internationale du Travail, veuillez cliquer ici.

Partagez cette page