• Accueil
  • Résolution
  • Résolutions du Congrès mondial
  • Résolution: DEMANDE D’ÉCHANGE D’ÉLEVES ET D’ENSEIGNANT·E·S DE L’ENSEIGNEMENT SECONDAIRE INFÉRIEUR ET SUPÉRIEUR OU DE L’ENSEIGNEMENT POSTSECONDAIRE ENTRE PAYS MEMBRES DE L’IE AFIN DE CRÉER UNE COMMUNAUTÉ SCOLAIRE MONDIALE

Résolution: DEMANDE D’ÉCHANGE D’ÉLEVES ET D’ENSEIGNANT·E·S DE L’ENSEIGNEMENT SECONDAIRE INFÉRIEUR ET SUPÉRIEUR OU DE L’ENSEIGNEMENT POSTSECONDAIRE ENTRE PAYS MEMBRES DE L’IE AFIN DE CRÉER UNE COMMUNAUTÉ SCOLAIRE MONDIALE

En septembre 2015, lors de l’Assemblée générale des Nations Unies, tous les gouvernements sont ...

 

(1) En septembre 2015, lors de l’Assemblée générale des Nations Unies, tous les gouvernements sont convenus de mettre en œuvre, de réaliser, de surveiller et d’évaluer 17 Objectifs de développement durable (ODD) d’ici la fin de 2030 ;

(2) Considérant que les enseignant·e·s, les éducateur·rice·s et les autres personnels de soutien à l’éducation s’efforcent de réaliser l’Objectif 4 afin d’assurer une éducation de qualité inclusive et équitable et de promouvoir des possibilités d’apprentissage tout au long de la vie pour tou·te·s,

(3) Au vu de ceci, des enseignant·e·s formé·e·s et qualifié·e·s dans différentes matières jouent un rôle crucial pour faire des enfants des citoyens du monde.

(4) Il doit donc être convenu que les points 4b et 4c des ODD doivent être pris en compte et que des priorités doivent être fixées pour le recrutement d’étudiant·e·s et d’enseignant·e·s dans l’enseignement supérieur, y compris dans la formation professionnelle technique et dans les technologies de l’information et de la communication.

(5) Pour atteindre et garantir une éducation de qualité gratuite et équitable et promouvoir une communauté mondiale multilingue et multiculturelle qui contribuerait à maintenir l’équilibre entre les nations, une approche holistique doit être adoptée en offrant aux étudiant·e·s remarquables et prometteur·euse·s et aux enseignant·e·s ayant un grand sens de la pédagogie, qui excellent dans différentes disciplines, des possibilités de découvrir de nouveaux environnements d’apprentissage dans des établissements d’enseignement étrangers afin qu’ils·elles deviennent des catalyseurs pour transformer notre monde d’ici à 2030 en acquérant et en partageant les connaissances, les attitudes, les compétences et les idéaux des pays développés.

(6) Une telle initiative rendrait certainement plus visible l’image de l’Internationale de l’Education en tant que principale organisation d’enseignant·e·s du monde et servirait d’exemple à d’autres organisations actives dans le secteur de l’éducation.

Partagez cette page