• Accueil
  • News
  • Cambodge : les éducateur·rice·s rejoignent la vague syndicale mondiale de solidarité avec le dirigeant syndical Rong Chhun

Cambodge : les éducateur·rice·s rejoignent la vague syndicale mondiale de solidarité avec le dirigeant syndical Rong Chhun

L’Internationale de l’Éducation se joint à la Confédération syndicale internationale (CSI) pour exprimer sa solidarité à l’endroit du dirigeant syndical cambodgien Rong Chhun, dont le procès est attendu pour le 15 janvier.

Rong Chhun est président de la Cambodian Confederation of Unions (CCU), membre du Cambodia Watchdog Council et ancien président de la Cambodia Independent Teachers’ Association (CITA), affiliée à l’Internationale de l’Éducation.
 
Rong Chhun a été arrêté le 31 juillet 2020 pour incitation à commettre un crime en raison de commentaires formulés au sujet des pertes de terres agricoles controversées à la frontière avec le Vietnam, dans la province de Tbaung Khmum. Une autre dirigeante syndicale, Sor Saknika, présidente de la Cambodian Informal Labour’s Association (CILA) affiliée à la CCU, a également été arrêtée le 7 août pour s’être jointe aux protestations de solidarité. 
 
Campagne internationale
 
Une campagne LabourStart a été lancée rapidement par la CSI et l’Internationale de l’Éducation, exigeant la libération des syndicalistes. La communauté syndicale internationale souligne le fait que l’arrestation et la détention illégales de Rong Chhun ainsi que la criminalisation de ses opinions marquent une nouvelle offensive dangereuse contre l’exercice du droit à la liberté d’expression et d’opinion et du droit de la liberté syndicale au Cambodge.
 
« Nous sommes également préoccupés par les conditions insalubres dans les cellules de prison surpeuplées, au cours de la longue période de détention préventive des dirigeants syndicaux », a déclaré David Edwards, secrétaire général de l’Internationale de l’Éducation.
 
« L’absence de précautions de santé publique appropriées contre la COVID-19 soulève de vives inquiétudes pour la santé de Rong Chhun et des autres détenus. »