Ei-iE

Changer le climat de l’éducation après la COP21

Publié 2 décembre 2015 Mis à jour 11 décembre 2015

Alors que tous les yeux se tournent vers les négociations sur le changement climatique qui se déroulent à Paris, le moment est venu d’envisager la comment l’éducation doit jouer un rôle significatif pour poser les jalons d’un avenir durable.

C’est le moment de vérité pour l’environnement et la vie comme nous la connaissons sur terre: les dirigeant(e)s mondiaux/ales sont réunis pour la 21e Conférence des Parties des Nations Unies, plus connue sous le nom de COP21, pour s’accorder sur une voie durable.

La COP21 est organisée dans le sillage immédiat de l’adoption du Nouvel Agenda de développement durable, l’éducation a donc un rôle majeur à jouer pour faire de la vie durable une réalité. C’est pourquoi l’Internationale de l'Education (IE) est à Paris pour s’assurer de faire connaître l’importance de la classe. En fait, l’enseignement et la communication du développement durable figurent déjà dans les termes préliminaires à négocier avec les gouvernements.

Par sa participation à la COP21 en tant que partenaire du groupe de la société civile, l’IE veut pousser les gouvernements à reconnaître à quel point un accord complet est crucial pour l’avenir du monde.

« L’éducation doit faire partie intégrante d’un accord sur le climat », a déclaré le Secrétaire général de l’IE Fred van Leeuwen, qui doit prendre part à une discussion en panel sur le rôle de l'éducation et du mouvement syndical pour inverser la tendance du changement climatique. « Des engagements financiers sont impératifs pour assurer que les écoles et les enseignantes et enseignants disposent des ressources leur permettant d’adapter le programme scolaire pour qu’il se consacre au changement climatique. »

La discussion en panel, qui s’inscrit dans le cadre du Forum syndical sur le climat et l’emploi, doit avoir lieu le vendredi 4 décembre de 11h00 à 12h30 dans l’espace Générations climat, Salle 2 au Bourget.

Le changement climatique fut l’un des principaux thèmes du dernier Congrès quadriennal de l’IE en juillet dernier. Des résolutions y ont été votées pour faire du développement durable une des priorités de l'organisation, inscrite dans ses programmes pour l’avenir. Parmi les Objectifs de développement durable des Nations Unies, adoptés en septembre, figure le point 4.7 de l’objectif sur l’éducation « faire en sorte que tous les élèves acquièrent les connaissances et compétences nécessaires pour promouvoir le développement durable ».