Ei-iE

Russie: échanges et développement pour les jeunes professionnel(le)s

Publié 25 avril 2016 Mis à jour 27 avril 2016

Au cours d’une semaine intensive d’ateliers de formation, de conférences et de partage d’expériences, plus de 200 jeunes enseignant(e)s ont afflué de toute la Russie et des pays voisins afin de discuter des stratégies de travail syndical de terrain au sein de la Fédération de Russie et au-delà.

L’ Education and Science Employees' Union of Russia(ESEUR) a organisé cette réunion en réseau baptisée « Université pédagogique russe », pour la cinquième année consécutive. Réuni(e)s du 18 au 23 avril à Repino, sur la côte de la mer Baltique, non loin de Saint-Pétersbourg, de jeunes militant(e)s ont rencontré des dirigeant(e)s syndicaux/ales, des expert(e)s du domaine de l'éducation, ainsi que des membres du personnel syndical, afin d'identifier des pistes pour développer les activités syndicales sur leur lieu de travail, et d’encourager les éducateurs/trices à rejoindre le syndicat.

Au programme

Cette rencontre a permis d'aborder les problèmes affectant les jeunes enseignant(e)s – en particulier ceux/celles qui exercent en zone rurale – et de se pencher entre autres sur la protection sociale, la rétention du personnel et les salaires. Le développement professionnel s'est également vu accorder une place importante dans le cadre du programme.

Les participant(e)s et les intervenant(e)s externes ont également partagé leurs expériences au regard des différents types d'approches, de projets et de solutions. Par exemple, des formateurs du Musée juif et centre de tolérance ont dirigé des ateliers présentant un programme pédagogique sur la tolérance et l’acceptation de l’autre pour les étudiant(e)s de tous âges. Les participant(e)s à ces ateliers ont ensuite reçu un accès numérique à du matériel de développement professionnel.

Rôle de fédérateur

Par ailleurs, un programme culturel varié a permis de fédérer les participant(e)s et a placé les énergies créatives des participant(e)s sur le devant de la scène. Les militant(e)s ont également eu la chance de visiter le musée de l’Ermitage de Saint-Pétersbourg, et de participer à une soirée spéciale en compagnie de la célèbre actrice russe Svetlana Kryuchkova.

Galina Merkulova, Présidente de l’ESEUR et Vice-présidente du Comité syndical européen de l'éducation, a félicité les participant(e)s et souligné l’importance de la collaboration avec de jeunes enseignant(e)s pour les syndicats d'enseignants. « Nos collègues qui débutent aujourd’hui représentent l’avenir de notre mouvement. Il est encourageant de voir leur enthousiasme et leur vision d’une profession enseignante de haute qualité, de constater qu’ils sont prêts à travailler dur pour que cela devienne réalité », a-t-elle déclaré.