Ei-iE

Les syndicats mondiaux exigent des investissements pour des services publics de qualité immédiatement!

Publié 24 mars 2011 Mis à jour 24 mars 2011

Face aux coupes budgétaires dans les services publics, les dirigeants syndicaux, gouvernementaux et de la société civile ont pris l’engagement commun inédit de travailler ensemble.

Leur but est de promouvoir les investissements dans des services publics de qualité soutenus par des politiques fiscales équitables comme étant la solution clé à la reprise économique et le meilleur moyen de construire des sociétés pacifiques, équitables, démocratiques et durables d’un point de vue environnemental.

C'est « notre tour, notre futur » ont conclu les participants à la conférence internationale « Services publics de qualité. Passons à l'action » qui s'est déroulée en octobre à Genève, en Suisse.

Le Conseil des syndicats mondiaux (CGU), qui a sponsorisé cet évènement de trois jours auquel ont assisté 400 délégués, a annoncé le lancement d'une campagne mondiale majeure régie par une charte et un plan d'action, pour coordonner les efforts locaux, mondiaux et internationaux visant à promouvoir des services publics de qualité.

Le Président du CGU, Aidan White, a déclaré : « il s’agit d’un appel au mouvement syndicat pour qu’il prenne sa responsabilité historique en travaillant au sein de larges coalitions sociales et en agissant comme moteur d’un changement social visant à améliorer la vie de tous les citoyens. Nous n'avons pas de temps à perdre ».

Kumi Naidoo, Directeur exécutif de Greenpeace International et co-président de l’Appel mondial contre la pauvreté, a appelé à un « nouveau militantisme » destiné à appuyer la demande de services publics de qualité en tant que fondations pour des politiques de justice sociale.

« L’histoire nous enseigne que lorsque des personnes de valeur prennent des risques et s’engagent dans une lutte de façon pacifique, entière et courageuse, tout en désobéissant si nécessaire, alors les personnes au pouvoir, que ce soit au gouvernement ou dans les milieux financiers, écoutent et agissent. »

La Présidente de l'IE, Susan Hopgood, a présenté la charte pour des services publics de qualité aux délégués et affirmé : « Nous faisons passer un message fort en nous unissant pour défendre de bonnes écoles, des services de santé et des services sociaux décents, de l’eau propre et des systèmes d'assainissement corrects, Des services publics de qualité sont à la base d'une croissance durable, répartie de façon équitable, et le meilleur moyen de favoriser la justice, une bonne gouvernance et l’exercice de la démocratie. »

Le Secrétaire général de la Fédération internationale des ouvriers du transport (ITF), David Cockroft, a expliqué que la nouvelle campagne débuterait dans les villes sélectionnées comme « point de ralliement pour la puissance industrielle et politique du syndical mondial » et était nécessaire « car les services publics profitent à la fois aux travailleurs du secteur public et du secteur privé, à nos familles et à nos communautés ».

Le Secrétaire général de l'Internationale des Services publics (ISP), Peter Waldorf, a indiqué que la campagne montrera que, pendant que les gouvernements rompent les conventions collectives en toute impunité en coupant dans les budgets des services publics et des avantages sociaux, les syndicats et leurs alliés mettent en œuvre de nouvelles stratégies qui construiront un monde plus durable et garantiront une protection sociale pour tous. « Passons à l'action dès maintenant ! »

Visitez le site Internet de la campagne QPS pour plus de détails : www.qpsconference.org/home

Par Pav Akthar

Cet article a été publié dans Mondes de l’Éducation, No 36, décembre 2010.