• Accueil
  • News
  • Brésil: solidarité internationale après la fusillade dans l’école de Suzano

Brésil: solidarité internationale après la fusillade dans l’école de Suzano

Après la fusillade de la semaine dernière dans une école de São Paulo, les éducateur·rice·s du monde entier ont partagé leur solidarité et leur douleur avec leurs collègues, leurs étudiant·e·s et leurs familles au Brésil.

La Confederaçao Nacional dos Trabalhadores em Educaçao (CNTE), affiliée à l’Internationale de l’Education (IE), a publié une déclaration peu après l’attaque sanglante contre l’école publique Escola Estadual Professeur Raul Brasil (« Ecole d’état Professeur Raul Brasil ») dans la municipalité brésilienne de Suzano, dans l’Etat de São Paulo, la semaine passée. Deux tireurs ont assassiné cinq étudiants et deux éducatrices laissant la communauté éducative internationale dans le chagrin et sous le choc.

Le CNTE a exprimé sa « solidarité avec les éducateur·rice·s, les étudiant·e·s et leurs familles », tout en lançant un appel à la réflexion sur « la violence qui a émané de la campagne présidentielle », faisant allusion à la déclaration pro-armes du candidat de l’époque, Jair Bolsonaro.

Selon le syndicat, le climat de violence a augmenté dans le pays depuis la campagne présidentielle, débordant dans les communautés scolaires et visant particulièrement les enseignant·e·s syndiqué·e·s. La CNTE dénonce également le discours de haine institutionnel contre les femmes, les homosexuel·le·s et les opposant·e·s politiques, ainsi que la nouvelle législation sur la détention d’armes.

Le syndicat a appelé à des politiques sociales plus efficaces pour réduire les inégalités sociales et briser le « cercle vicieux de la violence » qui « n’est pas générée dans les écoles mais est le résultat des tensions qui règnent dans la société et les communautés locales ».

Vous pouvez écouter un podcast de l’IE (en espagnol) avec Fatima da Silva, secrétaire générale de la CNTE, qui décrit la situation politique et sociale actuelle au Brésil en cliquant ici.

Partagez cette page