• Accueil
  • News
  • Une présidente à la tête d’un syndicat d’enseignants québécois

Une présidente à la tête d’un syndicat d’enseignants québécois

Pour la première fois de son histoire, la Centrale des syndicats du Québec (CSQ), le plus grand syndicat québécois affilié à l’IE, a élu une infirmière, Louise Chabot, à sa présidence. Chabot succède à Réjean Parent, qui dirigeait l’organisation depuis 2003.

 

La CSQ, qui représente les enseignantes et enseignants, les éducatrices et éducateurs, le personnel infirmier et autres fonctionnaires, s’est réunie en congrès à Québec du 25 au 29 juin.

Dans son discours présidentiel, Chabot a dénoncé l’intention du gouvernement québécois de réduire les budgets alloués à l’éducation et aux soins de santé.

Après avoir rendu hommage au Président sortant, Réjean Parent, le Secrétaire général de l’IE Fred van Leeuwen a affirmé que les mesures d’austérité adoptées par la majorité des pays de l’OCDE ne feront que retarder la relance, ralentir la croissance et nuire à la qualité des services publics.

Pour van Leeuwen, « la révolte estudiantine d’il y a quelques semaines contre le projet d’augmentation du minerval était prévisible Vos étudiantes et étudiants connaissent aussi bien les chiffres que nous: sur les 1.800.000 emplois disponibles, 70% demandent un diplôme supérieur. »

Le discours complet de van Leeuwen est disponible ici.

Pour en apprendre plus sur le Congrès de la CSQ, cliquez ici.

Partagez cette page