Ei-iE

Jeunes travailleurs : défenseurs des services publics de qualité

Publié 13 octobre 2010 Mis à jour 13 octobre 2010

« La vie ce n’est pas une histoire d’harmonie, il faut tout simplement s’y intégrer - travailler c’est la vie ! » Cette plaisanterie venue de Singapour a ouvert le Forum des jeunes travailleurs, juste avant la conférence « Services publics de qualité – Passons à l’action ! »

Tenu le 11 octobre, le forum a permis à des jeunes travailleurs de discuter de leur contribution à la Charte sur les services publics de qualité et au Plan d’action. Les participants se sont divisés en petits groupes et ont longuement discuté de la crise économique, de son impact sur l’environnement de travail, sur la vie au foyer et la prestation des services publics au sein de leur pays respectif. Les participants ont été amenés à réfléchir sur la façon dont les différents groupes sont affectés et notamment si les jeunes gens le sont différemment que les autres. Déterminer les impacts négatifs fut relativement aisé et il devint clair que les participants devaient faire face à des problèmes similaires quel que soit leur pays. Ils ont ensuite abordé la partie un peu plus difficile visant à déterminer les impacts positifs, le cas échéant, de la crise, ainsi que les indices d’espoir et de mesures concrètes susceptibles d’être prises.

Le besoin de structures consacrées aux jeunes travailleurs ainsi qu’une présence syndicaliste plus importante sur le lieu de travail ont été les facteurs identifiés et jugés capitaux au vu de l’urgence à répondre à la crise. De bonnes idées et suggestions sont ressorties de ces séances. Les participants ont notamment senti que la coopération syndicaliste au plan mondial, mais aussi les réseaux, étaient essentiels.

Les résultats et les suggestions furent projetés sur un écran mural coloré, afin que les participants à la conférence principal puissent les observer.

La Vice-présidente de l'IE, Haldis Holst, a déclaré: « Il est crucial que l'expérience des jeunes travailleurs soit portée de manière proéminente dans l'agenda partagé pour la Conférence sur des services publics de qualité. Tout le monde, jeunes et vieux, est touché de manière négative par les mesures draconiennes mises en place par les gouvernements, mais, dans bien des cas, les jeunes travailleurs sont plus exposés et vulnérables. Nous devons écouter, nous engager, répondre aux besoins des jeunes travailleurs, et nous assurer que chacun puisse avoir accès à des services publics de qualité et travailler à fournir ces services avec dignité et équité. »