Ei-iE

Table ronde à Bucarest sur les potentiels du dialogue social

Publié 25 février 2014 Mis à jour 25 février 2014

Le 20 février 2014, le CSEE a tenu la première des six Tables rondes de son nouveau projet « Promouvoir les potentiels du dialogue social européen sectoriel pour le secteur de l’éducation en relevant de nouveaux défis et en explorant les expériences et les connaissances ».

La réunion s’est tenue à Bucarest en collaboration avec la Fédération des Syndicats Libres de l'Enseignement (FSLE), organisation membre du CSEE et partenaire du projet en Roumanie. La Table ronde s’est déroulée au sein du Palais du Parlement et a réuni de nombreux participants issus de l’organisation membre roumaine mais également du gouvernement. Le ministre de l’Éducation nationale, Remus Priocopie, et d’autres intervenants, notamment Christian Welz d’Eurofund et Stefaan Ceuppens de la Commission européenne, ont contribué au succès de la réunion.

Comme prévu, la Table ronde a offert la possibilité aux participants de mettre en avant leurs messages clés, que le CSEE intègrera dans son nouveau projet sur la promotion des potentiels du dialogue social européen sectoriel pour le secteur de l’éducation en relevant de nouveaux défis et en explorant les expériences et les connaissances. Ces six Tables rondes porteront donc toutes sur le dialogue social et se concentreront principalement sur la manière de renforcer et de mettre en exergue les potentiels  du dialogue social au sein des États membres de l’UE ainsi qu’au niveau européen. En effet, la réunion de Bucarest a révélé une réelle préoccupation par rapport au statu quo dans le domaine du dialogue social mais également au niveau du secteur de l’éducation  en Roumanie. Le débat animé entre les participants indiquait clairement qu’il était temps d’attirer davantage l’attention sur cette question. Les prochaines réunions et l’issue du projet devraient amener des solutions  qui serviront à relever les défis auxquels le dialogue social doit faire face partout en Europe.