Ei-iE

L’Alliance de l’OIT se penche sur les pratiques illégales en matière de travail

Publié 3 octobre 2015 Mis à jour 7 octobre 2015

L’Alliance 8.7 a été convoquée à New York par l’Organisation internationale du Travail au cours de l’Assemblée générale des Nations Unies dans le but explicite de constituer une alliance pour lutter contre le travail des enfants, le travail forcé et l’esclavage.

En réponse à l’Objectif de développement durable n° 8, « Promouvoir une croissance économique soutenue, partagée et durable, le plein-emploi productif et un travail décent pour tous », et sa cible n° 8.7 « Prendre des mesures immédiates et efficaces pour supprimer le travail forcé, mettre fin à l’esclavage moderne et à la traite des êtres humains, interdire et éliminer les pires formes de travail des enfants, y compris le recrutement et l’utilisation d’enfants soldats et, d’ici à 2025, mettre fin au travail des enfants sous toutes ses formes », l’Alliance envisage d’élaborer des règles de fonctionnement et d’organisation des membres et de discuter de la meilleure façon de contrôler les progrès réalisés.

Etaient présents à la réunion des représentants de diverses agences des Nations Unies, des missions de pays, des organisations de la société civile et des syndicats, dont l’Internationale de l’Education (IE).

« La solution la plus efficace pour lutter contre le travail des enfants est de mettre les enfants à l’école. Lorsqu’ils sont à l’école, ils ne travaillent pas », a déclaré Angelo Gavrielatos, le Directeur du projet pour une réponse globale de l’IE à la privatisation et à la commercialisation de et dans l’éducation.

Les participant(e)s ont souligné la nécessité de trouver des solutions centrées sur les efforts pour mettre en œuvre les objectifs de développement durable et atteindre les cibles et indicateurs connexes.

« Une condition préalable pour faire venir et garder les enfants à l’école reste une école publique, gratuite et accessible à tous dans chaque communauté, dotée d’enseignants qualifiés suivant un programme de cours intéressant dans un environnement sûr », a rajouté Gavrielatos.