Ei-iE

Pakistan: une vingtaine de morts et plusieurs blessés lors de l’attaque d’une université

Publié 20 janvier 2016 Mis à jour 21 janvier 2016

Les forces de sécurité ont mis fin à un siège mortel sur le campus Bacha Khan à Charsadda, au Nord-Ouest du Pakistan, suite à l’irruption d’un groupe d’assaillants dans l’université en matinée, alors que les cours avaient déjà débuté.

Bien que l’on n’ait pas encore clairement identifié le groupe à l’origine de cette attaque qui a fait au moins 30 victimes et des dizaines de blessés, l’incident rappelle fortement l’attaque perpétrée fin 2014 dans une école publique non loin de Peshawar par des talibans qui avaient massacré 148 personnes.

Parmi les enseignant(e)s et les étudiant(e)s abattus figure le Dr. Hamid Hussain, un professeur de chimie organique âgé de 34 ans, dont le décès a été confirmé par l’All Pakistan Government School Teachers Associations (APGSTA), affiliée à l’Internationale de l’Education (IE).

« L’Internationale de l’Education présente ses condoléances les plus sincères aux familles et aux proches des victimes de ces actes de violence insensés, » a déclaré le Secrétaire général de l’IE Fred van Leeuwen. « L’école doit absolument rester un sanctuaire d’apprentissage sûr, épargné par de tels actes meurtriers. »

Il a ajouté qu’il incombait aux gouvernements et autres autorités publiques de veiller à ce que les établissements scolaires bénéficient de la plus haute priorité en matière de protection contre la violence qui a été infligée aux étudiant(e)s, aux professeurs universitaires et aux autres personnels employés à l’université Bacha Khan.

L’Internationale de l’Education appelle le gouvernement du Pakistan à prendre des mesures immédiates afin de protéger l’ensemble des établissements d’enseignement et encourager tous les jeunes à participer afin d’assurer leur sécurité et leur sûreté.

L’Internationale de l’Education est en contact avec ses affiliés pakistanais, à savoir le Pakistan Teachers Organization’s Council (PTOC), la Central Organization of Teachers (COT) ainsi que l’APGSTA, afin d’être informée des nouveaux développements lorsque ceux-ci seront communiqués.