Ei-iE

La Tanzanie rend l’enseignement secondaire gratuit

Publié 29 janvier 2016 Mis à jour 4 février 2016

Le gouvernement tanzanien a mis en place une nouvelle politique qui rend l’enseignement secondaire gratuit pour tou(te)s, supprimant ainsi tous les frais d’inscription à l’école. Cela représente une victoire majeure pour l’enseignement public.

La politique suit une décision prise en novembre dernier demandant aux organismes publics du pays de rendre l’enseignement secondaire gratuit pour tous les enfants.

« L’accès à une éducation gratuite signifie que les élèves ou étudiantes et étudiants ne devront pas payer de frais d’inscription ou d’autres contributions qui étaient apportées par les parents ou tuteurs avant la publication de la nouvelle circulaire », déclare la circulaire du gouvernement publiée lors de l’annonce de la mise en œuvre de la Politique sur l’éducation et la formation de 2014. La politique répond également à l’engagement de la Tanzanie par rapport au nouvel Objectif pour le développement durable 4, ainsi qu’à l’objectif visant à assurer que chaque enfant « finisse un enseignement primaire et secondaire gratuit, équitable et de qualité. »

Le gouvernement a rapidement libéré des fonds pour que les écoles puissent couvrir les coûts. D’autres frais indirects, tels que les uniformes scolaires et sportifs, les livres d’exercices et les stylos, ne sont pas inclus dans la nouvelle politique.

La suppression des frais d’inscription devrait permettre une hausse considérable du nombre d’élèves, comme cela a été constaté dans l’enseignement primaire. Le taux d’inscription dans ce dernier est passé de 59 % en 2000 à 94 % en 2011, année où l’école primaire est devenue gratuite.