Ei-iE

Les syndicats d’enseignants exhortent le gouvernement à augmenter l’investissement dans l’éducation

Publié 20 mai 2016 Mis à jour 25 mai 2016

Les syndicats de l’éducation de Mongolie demandent instamment à leurs autorités publiques d’accroître le financement du système éducatif, afin d’en améliorer la qualité et de faire de l’éducation pour tou(te)s une réalité.

Cet appel a été lancé à l’occasion d’une table ronde organisée conjointement fin avril dernier par la Federation of Mongolian Education and Science Unions(FMESU) – affilié de l’Internationale de l’Education (IE) – et les partenaires de la coalition Education pour Tous.

Plusde 50 participant(e)s, notamment des représentant(e)s d’organisations de la société civile et d’agences gouvernementales, ont pris part aux débats entourant le thème de la Semaine mondiale d’action pour l’éducation 2016, « Financer l’avenir: le droit à l’éducation maintenant »

Promesse du gouvernement

Les participant(e)s ont insisté sur le fait que le gouvernement devait honorer ses promesses et augmenter le budget de l’éducation afin de pouvoir garantir un enseignement public de qualité d’ici les 15 prochaines années - objectif du Programme Education 2030 de la FMESU.

Dans son discours principal, le Président de la FMESU, Jalkhar Batzorig, a demandé au gouvernement d’investir 90 millions de tugriks mongols, soit environ 39 millions €, dans l’éducation, afin de respecter son engagement pris en 2015.