Ei-iE

Irak: indignation du syndicat de l’éducation suite à l’attentat terroriste

Publié 5 juillet 2016 Mis à jour 4 mars 2022

Le syndicat de l’éducation irakien - Iraqi Teachers’ Union (ITU) - a fermement condamné le nouvel attentat terroriste perpétré par l’organisation Etat islamique dans la capitale Bagdad, qui a fait 200 morts et 225 blessés graves, selon le dernier bilan officiel.

Survenu à l’aube du 3 juillet, ce nouvel attentat-suicide revendiqué par l’organisation terroriste Etat islamique a frappé une rue commerçante de la ville particulièrement fréquentée.

« La plupart des victimes sont des universitaires et des étudiants du primaire et du secondaire, heureux d’accompagner leurs proches et de faire leurs achats en vue de fêter la fin du Ramadan et le début des vacances scolaires », a déclaré l’Iraqi Teachers’ Union - syndicat affilié à l’Internationale de l’Education.

Un grand nombre de familles ont perdu la vie, a ajouté le syndicat, soulignant qu’il s’agit de l’attentat le plus meurtrier survenu à ce jour en Irak, un pays qui lutte contre le terrorisme au nom du monde entier, mais qui a besoin d’aide.

L’ITU condamne sans réserve la violence des actes de terrorisme et demande instamment au gouvernement de faire en sorte que les forces de sécurité redoublent leurs efforts pour assurer la protection des civils. Le syndicat demande également à la communauté mondiale, aux Nations Unies et aux organisations internationales et régionales de dénoncer la situation en Irak et de se montrer solidaires.