Ei-iE

Des enseignants de qualité pour une éducation de qualité

Publié 7 novembre 2005 Mis à jour 7 novembre 2005

La Journée mondiale des enseignants (JME), célébrée le 5 octobre, est l'occasion de sensibiliser chaque année davantage l'opinion publique au rôle des enseignants et à leur importance dans la société. Une fois encore, l'IE a compté sur la coopération de ses organisations affiliées pour mettre sur pied une campagne mondiale revendiquant le droit des enseignants à des conditions de travail décentes, y compris le besoin d'une formation initiale et en cours d'emploi. Cette revendication est d'ailleurs le thème central de la JME de cette année: "De la formation pour des enseignants plus forts".

Une grande variété d'activités ont été organisées à travers le monde, tant au niveau local que national. Certaines affiliées comme UtdanningsForbundet en Norvège, le SNEPCCI en Côte d'Ivoire, le NUTP en Malaisie et le TOPPS aux Philippines ont réalisé des forums et des séminaires avec la participation d'enseignants et de représentants politiques sur le thème de la formation des enseignants.

D'autres affiliées ont profité du 5 octobre pour montrer leurs réalisations ou aider à mettre en œuvre des programmes dans des pays moins développés. Au Canada, la FCE a organisé une journée portes ouvertes dans ses bureaux d'Ottawa à l'attention des enseignants locaux, des représentants politiques fédéraux et des ONG pour qu'ils viennent voir le travail réalisé notamment dans le cadre du projet de développement professionnel en Afrique et dans les Caraïbes. Le syndicat des enseignants du Danemark a décidé vendre des bonbons pour collecter des fonds destinés à des programmes éducatifs pour les enseignants du nord du Ghana. Le syndicat NUT du Royaume-Uni a organisé une réception et une exposition de photos avec l'association caritative britannique Education Action International sur le thème "Enseignants dans l'adversité" dans le but de célébrer et de reconnaître l'inestimable contribution des enseignants à travers le monde.

Le syndicat AEU d'Australie, qui a fêté la JME le dernier vendredi d'octobre afin d'éviter les vacances scolaires, a obtenu une large couverture médiatique dans la presse nationale. L'ACT des Philippines a tenu du 7 au 9 octobre son 12 e Congrès national sur le thème "Enseignants de qualité pour une éducation de qualité".

D'autres organisations encore, comme le GTU de Maurice et le SEW/OGB du Luxembourg ont débattu de questions d'actualité et de la problématique de la formation des enseignants lors de symposiums et de conférences auxquels assistaient les ministres de l'Education. L'ACT des Philippines a évoqué le plan national d'Education pour Tous, en insistant sur les questions liées à la formation initiale et en cours d'emploi. La CTERA d'Argentine a tenu un séminaire de deux jours afin de débattre de la politique éducative gouvernementale.

Dans le cas de Chypre, où un match de football a réuni les enseignants des deux communautés – grecque et turque – de l'île, les célébrations ont encouragé l'unité et l'égalité dans l'éducation.

Quelques affiliées ont opté pour des événements ludiques, mais toujours avec une dimension professionnelle: l'organisation CITI des îles Cook a organisé un concours d'écriture de poésie sur le thème "Enseignants de qualité pour une éducation de qualité". En Slovénie, l'ESTUS a organisé des concerts, des spectacles, des visites de musées et même des activités d'escalade! Au Sri Lanka, en Estonie et en Algérie, des prix ont été décernés à des enseignantes et des enseignants pour l'ensemble de leur carrière.

L'UNESCO ainsi que d'autres agences de l'ONU, telles que l'OIT, le PNUD et l'UNICEF, soutiennent la JME. Chaque année, ces quatre agences de l'ONU présentent un message conjoint lors du 5 octobre. L'UNESCO partage les préoccupations de l'IE sur les problèmes des enseignants ainsi que sur le besoin de reconnaître l'importance de former des enseignants de qualité pour atteindre les six objectifs de l'Education pour Tous et les Objectifs du millénaire pour le développement. C'est pourquoi les commissions nationales de l'UNESCO ont appuyé les activités des syndicats d'enseignants dans des pays comme la Dominique, l'Estonie et l'Inde.

Le 5 octobre, la voix des enseignants a été entendue aux quatre coins de la planète. La mobilisation de tous et de toutes a assuré le succès de cette journée. A l'année prochaine!

Consultez la section JME du site Internet de l'IE www.ei-ie.org/worldteachersday pour les différents compte-rendu.