Ei-iE

Oeuvrer pour mettre un terme à la violence liée au genre en milieu scolaire

Écrits de représentantes et représentants de syndicats de l’enseignement en Afrique de l’est, Afrique de l’ouest et Afrique australe

Publié 22 décembre 2019 Mis à jour 18 août 2021

L’initiative de l’Internationale de l’Éducation (IE) Les syndicats de l’éducation agissent pour éradiquer la violence liée au genre en milieu scolaire s’inscrit dans un parcours de plus de 30 ans de plaidoyer international pour promouvoir l’égalité entre les genres dans l’éducation et dans les syndicats.

La violence liée au genre en milieu scolaire (VGMS) est un type de violence qui porte atteinte à l’intégrité physique, aux droits humains et à l’égalité entre tous les acteurs de la vie de l’école, mais avant tout à ceux de l’enfant scolarisé.

En 2016, sept syndicats d’enseignants, le SADTU et la NAPTOSA d’Afrique du Sud, le BETUZ et la ZNUT de Zambie, l’UNATU d’Ouganda, l’ETA d’Éthiopie et le KNUT du Kenya, puis en 2018, le SLTU de la Sierra Leone, le GTU de Gambie, ainsi que les collaborateurs et collaboratrices du Bureau régional Afrique de l’Internationale de l’Éducation sis au Ghana, se sont activement engagés dans un programme de Gender at Work, le processus d’apprentissage par l’action en genre.

Ce processus spécifique visait à créer un programme pilote participatif de l’IE en Afrique de l’Est, de l’Ouest et australe qui porterait sur la capacité individuelle des enseignants et enseignantes et sur celle de leurs syndicats à affronter la violence fondée sur le genre. Avec l’appui des animatrices de Gender at Work, les participants et participantes ont pu comprendre de façon plus approfondie l’inégalité entre les genres et la violence liée au genre en milieu scolaire. Tout au long de ce processus d’action-apprentissage, les participants et participantes ont été en mesure de parler à coeur ouvert et de partager des histoires de changement inspirantes.