• Accueil
  • News
  • Journée mondiale de l’environnement: demandons aux gouvernements de protéger la planète

Journée mondiale de l’environnement: demandons aux gouvernements de protéger la planète

A l’occasion de la Journée mondiale de l’environnement, le 5 juin, l’Internationale de l’Education appelle les gouvernements à s’attaquer au changement climatique et à aider à combattre la pollution atmosphérique, à l’origine de la plus grande crise de santé publique sur la planète.

Les éducateur·rice·s et étudiant·e·s uni·e·s pour « vaincre » la pollution de l’air

Les enseignant·e·s, le personnel de soutien à l’éducation et leurs syndicats à travers le monde prennent des mesures de grande ampleur pour sensibiliser l’opinion et exiger des mesures d’urgence face au changement climatique. Cette année, à l’occasion de la Journée mondiale de l’environnement , le 5 juin, de nombreux enseignant·e·s consacreront une journée à la discussion sur le changement climatique, en mettant l’accent sur les moyens de « vaincre » ou de réduire la pollution atmosphérique. Les enseignant·e·s, les personnels de soutien à l’éducation et les directeur·rice·s d’établissements scolaires prennent de multiples initiatives allant de la mise en œuvre d’une marche ou d’un trajet en vélo pour se rendre à l’école, en passant par l’organisation d’ateliers pour discuter de la pollution atmosphérique et des changements climatiques, avec leurs étudiant·e·s ou entre eux·elles.

 Des mesures urgentes doivent être prises pour faire face au changement climatique

Il est nécessaire que les gouvernements écoutent la voix des étudiant·e·s et des éducateur·rice·s afin de sauver notre planète et l’environnement.

L’Accord de Paris, ratifié par les Etats membres de l’ONU en septembre 2016, s’est engagé à réduire les émissions de carbone et le réchauffement climatique à un niveau bien inférieur à 2 % par rapport aux niveaux préindustriels, mais des efforts significatifs doivent encore être faits pour atteindre les objectifs en matière d’émissions.

L’Internationale de l’Education (IE) est fermement convaincue que l’éducation peut être un outil puissant pour lutter contre le changement climatique. Il est donc nécessaire d’inclure l’éducation au changement climatique dans les politiques, plans et programmes éducatifs.

L’IE insiste pour que l’Accord de Paris soit mis en œuvre de toute urgence. Dans le cadre de cet effort, les gouvernements devraient fournir le soutien financier nécessaire à l’éducation au changement climatique, à la formation des enseignant·e·s, au perfectionnement professionnel et à la recherche. 

Le Secrétaire général de l’IE, David Edwards, exhorte les gouvernements à prendre des mesures immédiates pour faire face à cette crise urgente. « Les enseignants et les éducateurs jouent un rôle crucial dans l’éducation au changement climatique, et ils font de leur mieux pour protéger la planète. Des étudiants se sont mobilisés à travers le monde pour souligner l’importance de l’action sur tous les fronts. Il est temps pour les dirigeants politiques d’agir, pas seulement de parler. »

« Les gouvernements devraient prendre immédiatement des mesures politiques, législatives et pratiques pour lutter contre le changement climatique », a-t-il souligné. « Il est de la plus haute importance que les gouvernements mettent à jour et améliorent les programmes d’études, assurent le développement professionnel des enseignants et fournissent des matériels d’enseignement et d’apprentissage pour faire face à l’urgence du changement climatique », a-t-il conclu.