• Accueil
  • News
  • Philippines : Le mouvement syndical mondial de l’éducation réclame justice pour une collègue assassinée

Philippines : Le mouvement syndical mondial de l’éducation réclame justice pour une collègue assassinée

L’Internationale de l’Éducation est indignée par l’assassinat de la syndicaliste de l’éducation Zara Alvarez aux Philippines. La fédération syndicale mondiale soutient son affilié national, l’Alliance of Concerned Teachers-Philippines (ACT), dans ses appels à la justice pour la militante des droits humains assassinée.

La syndicaliste de l’éducation Zara Alvarez a été tuée à Bacolod, aux Philippines, le 17 août. Membre de l’ACT et militante des droits humains, « son dévouement envers les défavorisé·e·s face aux difficultés écrasantes a ravivé la même passion qui a poussé des milliers d’enseignant·e·s à embrasser cette profession, en dépit de systèmes d’enseignement public en crise », a déclaré Raymond Basilio, secrétaire général de l’ACT.
 
Le syndicat condamne fermement l’assassinat d’Alvarez, qui était « une éducatrice, une coordinatrice bénévole de l’ACT Bacolod et une militante des droits humain », a poursuivi Basilio, membre du Bureau exécutif de l’Internationale de l’Éducation.
 
Attaques dirigées contre les défenseur·euse·s des droits humains
 
« Elle a été harcelée, dénigrée, emprisonnée et aujourd’hui assassinée », a-t-il dit.
 
Outre la nouvelle loi antiterrorisme de 2020, les mesures prises par l’Administration Duterte visent à légitimer les attaques fascistes du régime à l’encontre d’ardent·e·s défenseur·euse·s des droits humains comme Zara, a-t-il expliqué.
 
Alvarez s’est inlassablement battue avec ses collègues enseignant·e·s pour des salaires et des conditions de travail décents, a salué M. Basilio. Elle a joué un rôle essentiel dans la mise en place de la section locale du syndicat de la région VI de l’ACT, tout en se portant volontaire pour d’autres activités humanitaires à Bacolod. 
 
La lutte pour les droits continue
 
Il a également insisté sur le fait que « si le secteur de l’éducation pleure la perte d’un rayon de lumière, notre résolution à poursuivre notre combat pour les droits et libertés reste intacte ».
 
« Ils ont peut-être tué Zara Alvarez, mais son opposition de principe à toutes les injustices se perpétuera dans notre combat incessant pour les droits et les libertés du peuple », a-t-il conclu.
 
Internationale de l’Éducation : appel à la justice et soutien aux éducateur·trice·s et aux citoyen·ne·s philippin·e·s
 
L’Internationale de l’Éducation a exprimé sa solidarité avec l’ACT.
 
« Nous sommes révulsés et révoltés d’apprendre l’exécution extrajudiciaire de Zara Alvarez, qui rejoint la terrible et bien trop longue liste des militants philippins des droits humains assassinés », a déclaré David Edwards, Secrétaire général de l’Internationale de l’Éducation. 
 
« Nous, membres de l’Internationale de l’Éducation, ajoutons notre indignation et notre appel à la justice aux protestations de plus en plus nombreuses contre les exécutions extrajudiciaires et les violations des droits humains dans le pays et nous soutenons nos collègues de l’ACT dans cette tragédie. »