Ei-iE

Les syndicats appellent à la création d'emplois décents pour la reconstruction d'Haïti.

Publié 1 avril 2010 Mis à jour 1 avril 2010

Dans une déclaration faite hier lors de la Conférence internationale des donateurs pour un nouvel avenir en Haïti, qui s'est tenue à New-York, aux Etats-Unis, la Confédération syndicale internationale (CSI) a réaffirmé qu'« il faut accorder une attention particulière au travail décent lors des efforts de recontruction d'Haïti et en vue de la définition d’un nouveau modèle de développement pour le pays ».

L'organisation, qui représente 176 millions de travailleuses et de travailleurs au travers de 312 organisations nationales de 155 pays, a insisté sur la nécessité d'une recontruction et d'un développement centrés sur le travail décent et les emplois respectueux de l'environnement.

La CSI a notamment précisé les éléments suivants :

  • « En ce qui concerne le maintien de l’emploi, nous demandons à la communauté internationale d’insister auprès de tous les employeurs, qu’ils soient privés ou publics, étrangers ou nationaux, sur le besoin de veiller à la sécurité d’emploi et à des conditions de travail décentes, y compris le paiement de salaires appropriés. »
  • « Dans les domaines pour lesquels la reprise et la reconstruction sont déjà en cours, une attention particulière doit être apportée à l’emploi décent par la reconstruction des infrastructures, comme des logements, des écoles, des routes et des institutions de santé. »
  • « L’enjeu du développement exige que d’importants progrès inédits soient accomplis pour l’introduction de technologies écologiques. »

Elle a aussi plaidé en faveur de l'annulation complète de la dette internationale d'Haïti. « Le mouvement syndical international demande à ce que toutes les dettes d’Haïti soient entièrement annulées par les institutions financières internationales (IFI) », précise la déclaration.

L'IE soutient cette demande et rappelle à ses membres et aux citoyens concernés qu'ils peuvent contribuer au Fonds de Solidarité afin d'aider à la recontruction des écoles et des syndicats d'enseignants en Haïti.

« Fonds de Solidarité » Internationale de l'Education Banque ING Rue du Trône, 14-16 1000 Bruxelles Numéro de compte : 310-1006170-75 IBAN: BE05 3101 0061 7075 CODE SWIFT OU BIC : BBRUBEBB

L'IE sera représentée lors du Sommet syndical international, les 8 et 9 avril. L'objectif de ce sommet est de concevoir une feuille de route syndicale pour la reconstruction et le développement d'Haïti, et pour définir les rôles des syndicats, tant au niveau international que national, dans la reconstruction.