Ei-iE

Les syndicats soutiennent le mouvement Occupy Wall Street

Publié 19 octobre 2011 Mis à jour 20 octobre 2011

L'IE accorde son soutien au mouvement de protestation populaire « Occupy Wall Street », un mouvement en faveur de la justice économique qui s'étend à travers les Etats-Unis et le monde. Ce mouvement, soutenu par les affiliés américains de l'IE, est un appel à la justice dans cadre du système économique et politique américain, y compris une réglementation financière plus soutenue, des impôts plus élevés pour les riches Américains et le retour du filet de sécurité sociale.

Les membres du mouvement « Occupy Wall Street », qui a débuté à New York le 17 septembre dernier, lorsque 2.000 personnes se sont rassemblées dans le District financier pour protester contre le sauvetage des banques, la cupidité des entreprises et le pouvoir incontrôlé de Wall Street, ont installé leur campement à Zuccotti Park. Ils ont établi un lien entre leur lutte et les révolutions survenues en Tunisie et en Egypte, et les protestations massives contre les coupes dans les dépenses publiques et les augmentations d'impôts en Grèce.

Les protestations se sont déplacées au-delà de la ville de New York; des centaines d'évènements ont eu lieu dans de nombreuses villes du pays. Leur slogan « Nous représentons 99 pour cent » - alors que le pour cent le plus riche est celui qui dicte les règles d'une économie mondiale injuste - a touché le cœur et l'esprit de plus de la moitié des Américains, selon une récente enquête de Time.

Le mouvement a eu un impact mondial : 1.500 protestations ont été organisées dans 82 pays le 15 octobre. D'Australie en Israël, et de Chine au Royaume-Uni, où 3.000 personnes ont manifesté dans le district financier londonien, ainsi que dans une série de marches dans des pays tels que la France, l'Allemagne, les Pays-Bas et l'Espagne, où 200.000 personnes sont descendues dans la rue, les manifestations sont continues et les organisateurs se sont engagés à poursuivre dans cette voie.

La Présidente de l'IE, Susan Hopgood, a déclaré: « Les travailleuses et les travailleurs de chaque coin du globe veulent un avenir juste: ils veulent pouvoir gagner décemment leur vie et supporter une famille. Les gouvernements n'arrivent pas à faire face à la crise économique et maintenant les gens descendent dans la rue pour demander du changement. Nous espérons que ces protestations se répandent partout dans le monde. »

L'IE soutient les manifestant(e)s pacifiques qui descendent dans la rue pour exercer leur liberté d'expression, ainsi que leurs droits syndicaux fondamentaux, y compris celui de prendre des mesures en faveur d'un changement décisif pour sortir de la crise.

Vidéo sur les manifestations au plan mondial.