Ei-iE

Investir dans l'enseignement supérieur pour l'avenir

Publié 2 mai 2012 Mis à jour 4 mai 2012

Les Ministres responsables de l'enseignement supérieur dans les 47 pays de l'Espace européen de l'enseignement supérieur (EHEA) ont adopté le Communiqué de Bucarest - la déclaration politique la plus importante légitimant les actions des gouvernements au travers de l'EHEA.

Cela s'est produit à Bucarest, les 26-27 avril 2012, où les Ministres ont examiné les réalisations du Processus de Bologne et ont convenu des priorités futures de l'EHEA. Le Communiqué de Bucarest reconnaît que l'Europe traverse une crise économique et financière causant des préjudices à la société. Au sein du secteur de l'enseignement supérieur, la crise affecte la disponibilité d'un financement adéquat et rend les perspectives d'emploi des diplômés plus incertaines.

La clé pour sortir de la crise

Le Communiqué souligne également que l'enseignement supérieur est un élément important de la solution à nos difficultés actuelles. Des systèmes d'enseignement supérieur forts et responsables constituent la base de sociétés de la connaissance prospères. L'enseignement supérieur devrait être au cœur des efforts pour surmonter la crise - maintenant plus que jamais.

A la suite des vifs débats et des efforts de la délégation de l'Internationale de l'Education (IE), soutenue par l'Union des étudiants européens, la Commission de l'UE, le Conseil de l'Europe et d'autres parties prenantes, ainsi que des gouvernements, le Communiqué a inclus la déclaration suivante:

« ... nous nous engageons à obtenir le plus haut niveau possible de financement public pour l'enseignement supérieur et à faire appel à d'autres sources appropriées, comme un investissement dans notre avenir. Nous soutiendrons nos institutions dans la formation de diplômés créatifs, innovateurs, dotés d'un esprit critique et responsables, nécessaires à la croissance économique et au développement durable de nos démocraties. Nous sommes engagés à œuvrer ensemble de cette manière, afin de réduire le chômage des jeunes. »

Le soutien de l'IE

L'IE, qui représente les enseignant(e)s et autres personnels de l'éducation à travers le monde, y compris plus de trois millions d'employé(e)s de l'enseignement supérieur et de la recherche, dans 100 organisations nationales, salue le Communiqué de Bucarest, ainsi que la Stratégie de mobilité pour l'EHEA et la Déclaration du Forum politique de Bologne, adoptés par la Conférence ministérielle de l'EHEA.

Toutefois, l'IE reconnaît que des engagements politiques doivent être suivis par des actions pratiques. En particulier, la reconnaissance intégrale du rôle d'un environnement propice pour les personnels académiques et la mise en œuvre d'actions en vue de l'améliorer sont les conditions requises au progrès du Processus de Bologne. Cela requerra de poursuivre la mobilisation de la volonté politique et des efforts coordonnés à la fois des parties prenantes et des gouvernements.

Le texte intégral du Communiqué de Bucarest, ainsi que d'autres documents adoptés par la Conférence ministérielle sont disponibles ici (en anglais uniquement): http://www.ehea.info/news-details.aspx?ArticleId=266