Ei-iE

Afrique du Sud: La charge de travail des directeurs/trices d'école augmente

Publié 5 septembre 2012 Mis à jour 13 septembre 2012

Le Président du South African Education Union (SAOU), Dr. Jopie Breed, s'est dit inquiet du fait que les écoles sud-africaines sont de moins en moins capables de répondre avec succès aux besoins du pays en termes d'éducation de qualité.

Lors de son discours d'ouverture au Symposium annuel des directeurs/trices d'école du SAOU, à Port Elizabeth, du 2 au 5 septembre, Dr. Breed a dit que le gouvernement devrait s'occuper de la charge de travail toujours croissante des dirigeant(e)s scolaires. Il a également critiqué la politique linguistique du pays, qui pourrait constituer une menace pour l'Afrikaans, une des langues d'instruction de l'Afrique du Sud.

Chris Klopper, le dirigeant du SAOU, a mis en doute les projets d'introduction d'une « rémunération liée aux performances », discutés au Parlement sud-africain la semaine dernière. Il a suggéré que le gouvernement accorde une plus grande attention à sa propre performance, en faisant allusion au fait que le Ministre de l'Education n'avait pas réussi à fournir 26.000 manuels scolaires aux écoles de la province du Cap oriental.

Dans son discours, le Secrétaire général de l'IE, Fred van Leeuwen, a prévenu les directeurs/trices d'école que les pratiques de gestion du secteur privé s'infiltraient dans nos institutions éducatives. « Dans un monde compétitif, axé sur le marché, les dirigeants scolaires risquent d'être transformés en administrateurs, et le travail des enseignants risque d'être changé radicalement, alors que ceux-ci sont forcés d'accorder la priorité aux tests à enjeux élevés, au nom de la responsabilité », a indiqué Van Leeuwen.

Il a également dit qu' « idéalement, le directeur est un enseignant, le premier parmi ses pairs, qui dirige le processus éducatif et la communauté scolaire ». Van Leeuwen, a noté en outre qu' « une direction partagée ou collaborative peut contribuer à alléger la charge de travail des directeurs et donner aux enseignants et à la communauté pédagogique dans son ensemble la possibilité d'exercer la direction et de participer au développement de leur école ».