Ei-iE

Finlande: Des éducateurs/trices de qualité pour l'EPE

Publié 24 octobre 2012 Mis à jour 29 octobre 2012

L'Opetusalan Ammattijärjestö (OAJ), un des affiliés de l'IE en Finlande, célèbre le 120ème anniversaire de la formation des éducateurs/trices de l'éducation préscolaire en Finlande. Le Président d'OAJ, Olli Luukkainen, a réaffirmé la nécessité d'avoir des éducateurs/trices bien formé(e)s à tous les niveaux d'éducation, y compris pour le secteur de l'éducation de la petite enfance (EPE).

« Une bonne formation des éducateurs/trices est la clé de systèmes éducatifs de qualité », a dit Luukkainen. « Il est important que tous/toutes les enseignant(e)s reçoivent une formation de haut niveau dans les universités. Il n'y a aucune raison pour que les personnels de l'éducation de la petite enfance aient un niveau de formation inférieur à celui de leurs collègues de l'enseignement primaire. La Finlande doit faire passer la formation des personnels de l'éducation préscolaire au niveau master. »

L'impact de l'EPE sur la vie d'un enfant

Il a également souligné que l'EPE est une étape très importante dans la vie d'un enfant: « Nous savons tous que l'EPE peut influencer tout le parcours scolaire d'un enfant et atténuer les effets sociaux d'un cadre social défavorisé. »

« Nous ne devrions pas sous-estimer l'intérêt d'apprendre des petits enfants », a dit Luukkainen. « En même temps, nous devons nous souvenir qu'apprendre en faisant les choses et en jouant est la méthode pédagogique la plus importante de l'EPE. »

En Finlande, les personnels de l'éducation préscolaire travaillent avec des enfants âgés de 1 à 6 ans.

« L'IE salue le fait que la Finlande a depuis de nombreuses années mis l'accent sur la qualité de l'éducation pour les personnels de l'éducation de la petite enfance », a dit le Secrétaire général de l'IE, Fred van Leeuwen. « Le document politique sur l'éducation de l'IE et la stratégie relative à l'EPE, tous deux adoptés par le 6ème Congrès mondial de l'IE en 2011, réaffirment la position politique de l'IE qu'une éducation de qualité, y compris l'EPE, est un droit humain. L'EPE est un bien public, qui devrait être rendu disponible et accessible à tous, y compris aux filles et aux garçons des familles modestes, aux enfants autochtones, aux enfants issus de minorités ethniques et aux enfants migrants. »

« L'IE soutient pleinement l'appel de l'OAJ à améliorer les qualifications des personnels de l'EPE et de tous les enseignants en Finlande », a conclu van Leeuwen.