Ei-iE

Protestation contre la détention de professeurs d’université canadiens en Egypte

Publié 4 septembre 2013 Mis à jour 5 septembre 2013

L’IE appelle ses organisations membres à faire pression sur les autorités égyptiennes afin qu’elles libèrent sur-le-champ deux professeurs canadiens arrêtés arbitrairement par la police égyptienne le 17 août.

A la demande de son affiliée l’Association canadienne des professeures et professeurs d’université (ACPPU), l’IE soutient une pétition de LabourStart qui appelle à la libération inconditionnelle du Dr Tarek Loubani et du Prof. John Greyson.

L’affilié de l’IE en Egypte, l’ISTT, suit l’affaire en collaboration avec le bureau régional de l’IE.

Dr Loubani est médecin urgentiste à l’Université de Western Ontario (UWO) et l’un des principaux artisans du projet de collaboration universitaire Canada-Gaza qui permet à des médecins canadiens de former des spécialistes à l’Université de Gaza.

John Greyson est professeur au département d’études cinématographiques de l’Université York et réalisateur primé.

Ils étaient en route vers l’hôpital Al-Shifa de Gaza où ils travaillent dans le cadre d’un accord de collaboration universitaire et médicale entre l’université canadienne et le principal hôpital de Gaza. La frontière égyptienne était fermée et des barrages routiers les empêchaient de rejoindre un hôtel. Ils se sont arrêtés à un poste de police pour demander de l’aide. Ils ont été arrêtés et emprisonnés après avoir pris des photos de l’attaque du poste de police de Yazbakiya.