Ei-iE

Mongolie: le secteur éducatif défend une éducation de qualité lors de la JME

Publié 30 octobre 2013 Mis à jour 31 octobre 2013

La Federation of Mongolian Education and Science Unions (FMESU), l’affilié national de l’IE, a organisé une assemblée conjointe autour du thème « Message pour le gouvernement », au niveau de la Confederation of Mongolian Trade Unions (Confédération des syndicats de Mongolie – CMTU). L’assemblée s’est inscrite dans l’optique de la campagne d’un an de l’IE ‘Uni(e)s pour l’éducation de qualité’.

Durant la campagne de l’IE, la FMESU renforcera son action pour revendiquer de meilleurs salaires, de meilleures conditions de travail et des pensions plus décentes pour les enseignant(e)s, assurer un soutien scolaire accru et améliorer les possibilités de développement personnel des enseignant(e)s, ainsi que l’environnement et l’infrastructure scolaires.

Le syndicat mène ces actions parce que « tous ces éléments contribuent à une éducation de meilleure qualité », a assuré Jakhar Batzorig, Président de la FMESU.

Journée mondiale des enseignant(e)s 2013

La FMESU et ses membres ont célébré la Journée mondiale des enseignant(e)s (JME) le 5 octobre au Trade Union Palace d’Ulaanbaatar, où se sont réunis 300 enseignant(e)s et éducateurs/trices, du niveau maternel au niveau universitaire, en présence de délégué(e)s des étudiant(e)s, du Ministre de l’Education et de responsables des Services Education du district et de la ville.

Au cours de l’assemblée, le Ministre de l’Education et des Sciences a annoncé une nouvelle loi sur l’évaluation des enseignant(e)s – à laquelle s’oppose la FMESU. Un groupe de travail conjoint a d’ailleurs été formé par la FMESU et le Service Education de la ville pour la révision de la nouvelle loi. Ce groupe de travail constitue la principale réalisation de la FMESU dans le cadre des festivités de la JME.

Une campagne nationale de sensibilisation à l’éducation de qualité a également été menée dans les médias. Batzorig a été interviewé par plusieurs chaînes de télévision, dont TV 8, TV 5, Eagle TV, UB 5 et NBS. Il a souligné les menaces qui pèsent sur la qualité de l’éducation en Mongolie, en raison du manque de fonds, d’écoles et de jardins d’enfants.

Une foule d’activités ont été organisées dans les écoles et les jardins d’enfants: rédactions, dessins, etc…

Un débat a également eu lieu entre enseignant(e)s, parents, élèves et décideurs/euses politiques à propos de solutions pour améliorer la qualité de l’éducation.

IE: Bravo aux activités de millions d’éducateurs/trices

« J’applaudis l’initiative des enseignantes et enseignants de Mongolie qui, comme des millions d’autres éducatrices et éducateurs dans le monde, adhèrent en masse à notre campagne en faveur de l’éducation de qualité », a commenté Fred van Leeuwen, Secrétaire général de l’IE. « Ils poursuivent ou lancent des activités afin de veiller à ce que la qualité de l’éducation publique pour tous reste en tête de l’agenda du développement au-delà de 2015. »