Ei-iE

Journée mondiale contre le travail des enfants: nouveau manuel pratique de l’IE

Publié 12 juin 2014 Mis à jour 12 juin 2014

Chaque année l’Internationale de l’Education célèbre la Journée mondiale contre le travail des enfants, le 12 juin. L’IE encourage les syndicats de l’éducation à participer aux activités publiques afin de montrer l’engagement des enseignant(e)s et des personnels de soutien à l’éducation à éradiquer le travail des enfants et à promouvoir une éducation publique de qualité pour toutes et tous. L’IE et l’OIT-IPEC ont collaboré cette année à la réalisation d’un nouveau manuel pratique à l’usage des enseignants et de leurs syndicats engagés dans la lutte contre le travail des enfants.

Nouveau manuel sur le travail des enfants

Au cours des années, l'IE a développé des outils de sensibilisation pour organiser diverses activités autour de la thématique du travail des enfants. En collaboration avec le Programme pour l’élimination du travail des enfants de l'Organisation internationale du travail (OIT-IPEC), l'IE lance aujourd'hui un nouveau manuel pratique intitulé «Enseignants et syndicats de l’éducation: éradiquer le travail des enfants».

Ce manuel pratique est l’un des outils développés par l’IE pour améliorer la réponse des enseignantes et enseignants, des personnels de soutien à l’éducation et de leurs syndicats  à la lutte contre le travail des enfants. Ce manuel reconnaît que le travail des enfants est toujours un fléau, que l’un des principaux facteurs qui y contribue est la non-réalisation d’une éducation de qualité pour tous et que les syndicats et les personnels enseignants ont un rôle important à jouer pour contribuer à résoudre ce problème. Le manuel est conçu comme un outil destiné aux enseignants, aux personnels de soutien à l’éducation et à leurs syndicats, en fonction de leurs responsabilités.

Campagne OIT: Carton rouge au travail des enfants

L'IE invite également ses organisations membres à se joindre à la campagne Carton rouge au travail des enfants ( #RedCard to Child Labour) organisée par l’OIT, en participant à l'évènement Thunderclap sur les médias sociaux.