Ei-iE

Le GUPT et l’IE lancent une aide humanitaire pour les enseignant(e)s de Gaza

Publié 1 août 2014 Mis à jour 18 août 2014

Le General Union of Palestinian Teachers (GUPT) et l’Internationale de l’Éducation sont convenus de créer un fonds spécial destiné à apporter une aide humanitaire aux enseignant(e)s de Gaza, à leurs familles et aux étudiant(e)s victimes de la guerre opposant Israël au Hamas. Selon les estimations, 20 enseignant(e)s auraient perdu la vie à ce jour. De nombreux autres ont été blessés, ont perdu des membres de leur famille ou ont vu leur maison détruite.

Telle est l’une des conclusions de la réunion entre Ahmet Anneess Sahweel, Secrétaire général du GUPT, et Fred van Leeuwen, Secrétaire général de l’IE, qui s’est déroulée à Ramallah hier.

Le GUPT compte 6 000 membres à Gaza, dont la plupart travaillent dans des établissements publics. L’IE et le GUPT sont indignés du nombre effroyable de civils, en particulier d’enfants, victimes de la guerre et du nombre d’écoles et d’hôpitaux détruits durant le conflit. Au début de la semaine, l’IE a rappelé que les écoles doivent être considérées comme des havres de sécurité dans toutes les zones de conflit du monde et que l’on ne saurait justifier que des établissements d’enseignement soient pris pour cibles ou utilisés à des fins militaires. La contribution initiale versée par l’IE au fonds spécial s’élève à 25 000 USD. Les organisations membres de l’IE ont été invitées à apporter également leur écot à ce programme d’aide humanitaire, qui sera mené à bien par le GUPT et ses sections locales à Gaza.